WTFashion

Pour ou contre le t-shirt topless?

Autrement dit : pour ou contre porter un t-shirt imprimé seins nus ? Et si pour, faut-il porter ses propres seins, ou ceux d’une autre dame ? Et si l’on opte pour ceux d’une autre dame, faut-il qu’elle ait une hypertrophie mammaire ou qu’elle soit nichons déficiente ? Autrement dit : est-il préférable de jouer le contraste avec les habitants de nos soutifs, ou faut-il jouer le match-matchy de saison ? Et les seins : mouillés, secs, photo, dessin … ? A moins de choisir le slogan plutôt que l’image ?

Car depuis plusieurs mois déjà, il se passe un truc avec les seins. L’Elisabeth Teissier de la tendance que je ne peux m’empêcher d’être – merci de penser « connasse » à voix basse, j’ai l’ouïe fine – avait déjà mentionné cet embryon de tendance il y a trois mois dans Be. Le nombre de stars qui me lisent étant ce qu’il est (prodigieux), le téton n’est plus tendance : désormais, le téton est un must-have, mieux : le téton est un classique. « Tits are the new black », comme Anna me le textait encore hier.

A la malheureuse qui n’aurait pas lu mon fameux article (otage en Syrie, c’est ça ? Sale truc, tssss tssss), je rappelle que tout a commencé par Rihanna.

274899-spl369738_001208bhan-maintaining-her-modesty-in-the-sheer-dress

Rihanna seins

Avec Olivier Rousteing, à l’after-show Balmain en février dernier

Rihanna-LUI-Magazine-

Rihanna dans LUI, mai 2014

La pauvre était loin de se douter que sa violente allergie aux soutiens-gorge allait être récupérée à des fins politiques ! En janvier dernier, Lina Esco réalise en effet un documentaire intitulé « Free the nipple » – « Libérez les tétons » -, qui dénonce l’interdiction de bronzer seins nus encore en vigueur dans la plupart des Etats américains, et revendique l’égalité des droits au topless.

2014-01-31-pic4-thumb

Dans le même temps, Instagram censure plusieurs images du 25 Magazine, édité par la peu frileuse Anja Rubik, qui résiste avec un t-shirt façon mouillé, vendu 92€ chez Colette – la Lucie Aubrac du nichon a également la bosse du commerce (il y avait des promos sur le chic aujourd’hui, j’ai vidé le rayon).

Anja Rubik seins

Anja Rubik le 3 mars 2014, pendant la fashion week de Paris

Plusieurs peoplettes ont suivi le mouvement…

Cara Delevingne

Cara Delevingne

seins

Suki Waterhouse

… American Apparel, jamais le dernier quand il s’agit de choquer la prof de caté, a ajouté sa paire à l’édifice, comme d’autres marques trendy…

seins

Urban Outfitters

Quand soudain, coup de tonnerre : Kendall Jenner défile seins nus pour Marc Jacobs, pour jouer les mijaurées quelques jours plus tard en arborant un CV mammaire trop modeste – pour ce que j’en pense, sans doute parce que même quand je cours après le bus, mes seins ne bougent pas. Ils restent à la station.

kendall-jenner-marc-jacobs-

Marc Jacobs automne-hiver 2014-2015

seins kendall jenner

Le 14 avril à Coachella

J’hésitais entre les deux options, quand je tombe cet après-midi sur ce qui pourrait bien être un consensus. Frais, graphique, pas ridicule, en un mot : swoosh, comme dit mon Monsieur pour dire « swag ».

J’aime d’ailleurs beaucoup la façon à la cool dont cette dame le porte…

Capture d’écran 2014-05-13 à 8.48.47 PM

Entre l’imprimé seins et l’imprimé bite dont je parlais sur mon ancien blog de quand j’étais petite, vous choisiriez quoi, vous ?

Demain, on parlera du retour du bob. Ou de la burqagoule, ça dépend de la météo.

 

Partagez ce post !
Email to someoneShare on FacebookTweet about this on TwitterPin on Pinterest

2 A votre avis ?

    * mentions obligatoires. Votre adresse mail ne sera pas publiée.

  1. Art Vandelay - Il y a 4 années

    J’ai beaucoup, beaucoup ri à « Il y avait des promos sur le chic aujourd’hui, j’ai vidé les rayons », vraiment.

  2. prettyscoundrel - Il y a 4 années

    Quitte à la jouer décalée, découpez juste vos t-shirts aux endroits stratégiques. Un bon vieux Decathlon taille XL jaune canari fera même la blague. #LolitaMalgréMoiStyle

Ca pourrait vous plaire...

Copyright 2015 Fiona Schmidt / Tous droits réservés / Design par Gaya et Paul Orzoni