Allô, Fiona ?

Allô, Fiona ? Des idées de coiffures pour un mariage ?

Mathilda, votre collègue de lecture bloguière, est invitée à un mariage cet été, et souhaite marquer les esprits « autrement que par son déhanché de poteau électrique », je cite en gloussant encore.

Elle me demande donc quelques idées cheveux faciles à faire soi-même sans doctorat de coiffure, et qui ne la transforme pas en « jeune vierge faisant une offrande au tombeau d’Athena », je cite à nouveau, les commissures au niveau des tempes (Mathilda, trop bonnasse en rédaction !).

 

Elle me précise enfin qu’elle est équipée d’une crinière rousse bouclée, type Mérida dans le « Rebelle » de Disney : « pas facile tous les jours… »


Brave_Merida_Icon

 

Je vois ce que tu veux dire Mathilda, j’ai la même. C’est à dire : j’avais la même avant de me faire génocider les cheveux l’année dernière par un boucher aveugle et Parkinson. (Un jour, si vous êtes sages, je vous montrerai les photos que j’ai prises en sortant de là : c’était à s’allonger en travers d’un couloir de bus à l’heure de pointe.)

 

FullSizeRender

 

 

L’avantage des cheveux bouclés, c’est qu’ils « accrochent » bien les épingles, ce qui permet d’en faire à peu près ce qu’on veut : a priori, ils ne moufteront pas, ni en amont, ni surtout sur la piste de danse.

 

L’inconvénient, c’est qu’avec des cheveux naturellement spectaculaires, on a vite l’air d’une pom pom dans une série Disney Channel (oui, c’est à toi que je parle, Jessie et tes boucles qui rebondissent au ralenti, comme les seins des candidates dans le générique de Koh Lanta !)

 

Mes conseils 100% vécu : 1/ évite les headbands fleuris et les accessoires très girly, 2/ la veille du jour J, détends tes cheveux en dormant les cheveux légèrement humides, les pointes frottées au sérum nourrissant, attachés en deux macarons bien serrés sur la nuque : effet wavy couture bien brillant garanti, ou je rembourse ce post.

 

Là, plusieurs options…

 

Chignon en bordel bas sur la nuque + fleur fraîche, à la Dolce&Gabbana :

 

00500h_1280x1920

00110h_1280x1920Dolce&Gabbana été 2015

 

Demi-bun sur le sommet du crâne, pas trop coiffé, avec ou sans headband :

 

enhanced-buzz-18699-1397058671-14

rooney-mara-cannes-1Rooney Mara à Cannes (passion !)

 

Bun lâche et volontairement très décoiffé (coiffe-toi la tête en arrière, sans tirer trop les cheveux) + barrettes spectaculaires juste derrière UNE SEULE oreille :

 

9d620cd61be11341a1cabe5d3f1070be

 

 

Serre-tête placé à l’envers, avec quelques mèches rentrées à l’intérieur, comme chez Valentino :

 

048__MIC5677

065__MIC5955Valentino été 2015

 

Mini tresse qui retient les cheveux en arrière, comme chez Valentino again :

_A2X0348Valentino automne-hiver 2015-2016

 

Deux tresses serrées puis décoiffées qui émergent d’une masse coiffée avec les doigts et légèrement relevée avec quelques épingles :

 

00670h_1280x1920

 

Queue de cheval bi-matière, qui implique d’être un peu dégourdie du fer à lisser (avant génocide, je me faisais souvent cette coiffure, soupir nostalgique) :

 

00510h_1280x1920

 

Foulard-tresse, que je trouve assez canon avec un foulard assorti à ta robe, de préférence en coton (la soie glisse) :

woven-braid

Le tuto (en anglais, mais tes cheveux sont bilingues ou bien ?) est ici.

 

 

Voilà pour le niveau CP de la coiffure.

Pour des idées niveau 6ème et +, va donc faire un tour sur le blog américain Hairromance, dont le contenu est bien mieux que le nom : la taulière a des cheveux bouclés elle aussi, ses tutos sont super bien expliqués, jolis et réalisables même bourrée avec des moufles.

 

 

How-to-Do-Style-Messy-Side-Bun-Updo

 

 

Et j’ai même réussi à faire celle-ci sans miroir, en moins de cinq minutes…

 

98c12afec469ac38876c6ff63e2ecc24

FullSizeRender-2

FullSizeRender-3

FullSizeRender-5Tadaaaaaaaaa !

 

J’espère t’avoir inspirée, chère Mathilda !

Des bises à toi et à la cantonade,

F.

Partagez ce post !
Email to someoneShare on FacebookTweet about this on TwitterPin on Pinterest

5 A votre avis ?

    * mentions obligatoires. Votre adresse mail ne sera pas publiée.

  1. Merrygoroundgirl - Il y a 2 années

    Ooh justement j’ai deux mariages cet Été et après avoir passé l’épreuve de la robe avec succès (en même temps ça ne me serait pas venue à l’esprit de chercher ailleurs que sur Asos, il y a toujours tout ce que j’aime), vient la question de la coiffure.
    Parce que j’aurais bien trop peur d’aller chez une coiffeuse lambda qui te fait un chignon tiré façon mémère en mettant plein de gel (infamie suprême) qui te graisse les cheveux et te donne l’impression de t’être peignée au lard, ooooh non.
    Alors je dis pouce pouce pouce au serre-tête inversé, surtout s’il a des coquillages magnifiques!

    Bises,
    Céline.

  2. Superlondoncalling - Il y a 2 années

    Serre-tête inversé, teelllement beauu !!

    • admin - Il y a 2 années

      @Superlondoncalling : contente de te relire SLD 😉 Yep, serre-tête inversé tellement beau, et tellement con à faire chez soi !

  3. Mathilda - Il y a 2 années

    Fiona,

    merci pour ta réponse, me voilà convaincue d’attendre la fin de ce mariage avant d’aller me faire kamikazer la tignasse! (Bien obligée de passer par cette étape, la sécheresse de mes fourches engendre un début d’incendie crânien dès qu’on atteint les 27°C…) Je sens que je tenterai l’expérience du foulard, du serre-tête renversé, du bun démotivé ou des queues entremêlées que tu sembles maîtriser! Je me laisse du choix, je pense qu’une fois passée à l’action, les tentatives échouées décideront pour moi.
    Merci encore pour cet article, et pour tous les autres d’ailleurs, un vrai bonheur de te lire !

    • admin - Il y a 2 années

      @Mathilda : avec plaisir, chère soeur de tignasse, reviens quand tu veux, j’ai plein de réponses à des tas de questions. Envoie-moi un selfie de tes cheveux tressés avec un foulard, je pressens que tu vas être divine, cette coiffure est faite pour les cheveux zinzins : fionaschmidt@me.com. Happy wedding <3 !

Ca pourrait vous plaire...

Copyright 2015 Fiona Schmidt / Tous droits réservés / Design par Gaya et Paul Orzoni