WTFashion

Le buzz cut : histoire d’une coupe de cheveux féminine et féministe

Qu’avez-vous fait de plus cruel à vos cheveux, vous ?


giphy

 

C’est une vraie question : racontez-moi, y a que moi qui parle ici, j’ai l’impression d’être Cyril Hanouna (3615 exorcisme)…

 

Moi, je suis le Joffrey Baratheon de mes cheveux. Je leur ai tout fait. Jusqu’à deux ans, j’ai été chauve, depuis, mes cheveux regrettent sans doute de ne pas être restés à l’intérieur de ma tête. Je les ai décolorés à l’eau oxygénée, je les ai teints en toutes les couleurs, du jaune poussin au bleu turquoise, j’ai même été obligée d’utiliser les ciseaux de couture de ma grand-mère pour me faire la même coupe que Nancy dans The Craft, car la coiffeuse de quartier avait refusé de me coiffer, je cite, « comme un épouvantail satanique ». Pendant six mois, j’ai donc été coiffée comme un chanteur de country, mais ça ne m’a pas dissuadée de continuer, oh non !

 

… Jusqu’à ce dramatique accident de coiffeuse, il y a bientôt deux ans. J’y étais allée pour me faire égaliser les pointes, je suis ressortie avec la coupe de Pollux, du Manège Enchanté. « Elle a utilisé une tondeuse à gazon, ou quoi ? », a demandé Monsieur Schmidt, une fois revenu à lui (il a beaucoup d’humour…).

 

Ce jour-là, quelque chose s’est déréglé en moi, et depuis, je ne sais pas, je n’y arrive plus. Je n’ai plus la force de dire au coiffeur : « Faites ce que vous voulez, je vous fais confiance ». Désormais, je préfère dire ça à mon boucher, c’est moins risqué. #latrentaine.

 

Ce long apparté pour regretter de n’être plus la kamikapillaire (kamikaze capillaire, donc) que j’étais, pour passer au buzz cut, façon 2016 de dire « boule à zéro », adoptée par la nouvelle génération de tops…

 

lina hoss COVERLina Hoss, en couv’ du dernier numéro de Mixt(e)
GIULIA-E-CAMILLA-VENTURINICamilla et Giulia Venturini, égéries Tod’s
Capture d’écran 2016-04-21 à 18.04.24Stefania Ferrario
Capture d’écran 2016-04-21 à 18.03.03Ruth Bell
Capture d’écran 2016-04-21 à 20.01.25Grace Bol
kris-gottschalk-by-alexi-lubomirski-for-vogue-germany-march-2016Kris Gottschalk
Capture d’écran 2016-04-19 à 16.36.37Tammy Glauser

 

… par des marques grand public, dont Urban Outfitters et Zara…

 

4437065679_1_1_1

7568029250_1_1_1Zara SS16
5112200845690_032_b
5123251649760_001_bUrban Outfitters

 

… Et par de plus en plus d’anonymes dont les photos sont regrammées sur BuzzCutFeed – 32 600 abonnés quand même – un compte exclusivement dédié aux boules à zéro girly.

 

Capture d’écran 2016-04-21 à 19.24.17

Capture d’écran 2016-04-21 à 19.41.18

Capture d’écran 2016-04-21 à 19.40.02

Capture d’écran 2016-04-21 à 19.40.32

 

 

Car tout le principe est là : la féminité, sans cheveux. Le sex-appeal, à nu, et même à cru. Et il n’est sans doute pas innocent que cette no coupe, adoptée depuis toujours par les badasses du star system, revienne aujourd’hui, comme un poing levé, et un majeur tendu, aux extrémistes de tous poils, même synthétiques (coucou, Donald Trump !), dont l’étau patriarcal menace de plus en plus les libertés individuelles. Au féminin pluriel, surtout.

 

Love, et boule à zéro power, au moins à l’intérieur de la tête

F.

 

Bonus : quand Hollywood se rase la tête (#teamAngelina)

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Partagez ce post !
Email to someoneShare on FacebookTweet about this on TwitterPin on Pinterest

4 A votre avis ?

    * mentions obligatoires. Votre adresse mail ne sera pas publiée.

  1. PPCC - Il y a 1 année

    hahaha on souffre tellement, ils se rendent pas compte ces messieurs…

    Mes cheveux je peux rien en faire, ils sont encore plus plats et fins que le dernier Nothomb, par contre je suis mon propre coiffeur, j’adore inventer des couleurs, me faire des boucles (essayer), et couper n’importe comment…
    Mes pires expériences restent la décolo plus la teinture pastel (ça a pas pris j’ai du improviser avec ce que j’ai, un fuchsia que je mélange d’habitude pour la petite histoire…); je voulais un chignon pastel bicolore pour un mariage (ben oui, trop facile de faire ça un lundi de repos!
    Sinon j’ai été traumatisée, une amie m’a amené des ciseaux à l’hosto (ceux pour couper la huhum des femmes trop serrées pour accoucher) de sage-femme, j’en revenais pas du miracle, la queue de cheval coupée d’un coup, puis j’ai eu le malheur de demander où ça s’utilisait. hashtagteamnochildren
    PS: ils étaient neufs.

    Sinon cette no coupe yes, mais pas pour moi, faut un visage de poupée de porcelaine, je sais pas…

    • admin - Il y a 1 année

      Mais… PASSION XXL pour la coupe aux ciseaux de foune <3<3<3 #toialors !!!! Tu es tellement mon maître @PPCC, j'ai l'air con, maintenant, avec ma frange coupée aux ciseaux à couture... Bravo, tu gères. (et "plus plats et fins que le dernier Nothomb" : la ola)

  2. Sarah M - Il y a 1 année

    J’ai toujours rêvé de me raser mais je n’ai jamais osé, et plus les années passes et moins j’ose.
    Peur de la repousse, peur que ça ne m’aille pas.
    Il faut tout de même un visage aux traits fins pour que ça soit joli.
    Je n’ai jamais rien fait de honteux à mes cheveux, pas de couleurs ou de coupes « originales ». J’ai, comme beaucoup, la trouille du coiffeur. Donc j’y vais une fois tous les deux ans et je passe du très long au carré, puis je laisse repousser… Etc.

    • admin - Il y a 1 année

      « Tu veux pas nous adopter ? », t’implorent mes cheveux, @SarahM 😉 Plus sérieusement : j’adorerais tenter la boule à zéro, hélas, je n’ai pas vingt ans (mais 22, j’arrondis à la dizaine), ni le crâne parfaitement rond (condition sine qua non pour que cela soit joli), ni des traits délicats de bébé fée, ni le courage de me maquiller tous les matins pour éviter le côté « j’ai fricoté avec un allemand en 45 », donc… Mais j’admire sincèrement les filles qui ont osé, et à qui cela va remarquablement bien.

Ca pourrait vous plaire...

Copyright 2015 Fiona Schmidt / Tous droits réservés / Design par Gaya et Paul Orzoni