WTFashion

33 idées pour coiffer son carré court

Bien.

Revenons aux choses sérieuses : les cheveux. Mon organisme intellectuel a eu beau lutter pendant des mois, il a contracté le virus Tuto, dans sa forme la plus virulente et contagieuse : le Tuto Beauté. Foutu pour foutu, j’ai tout attrapé : les tutos make-up, cheveux, et soins. L’autre jour, alors que mon agenda débordait de deadlines et de rendez-vous, j’ai même passé un bon quart d’heure devant un haul Primark, à hocher la tête doucement avec un air absent, un peu comme un conseiller Pôle Emploi dix minutes avant sa pause déj.

 

Depuis, j’ai beau développer des anticorps (livres pleins de pages écrits en tout petit, films cannois de 6h30, abonnement au New Yorker…), je replonge régulièrement quotidiennement. Ainsi hier soir, alors que je lisais avec délectation le dernier Etgar Keret, un auteur israëlien que je vous recommande fois mille, comme disent mes belles-filles, ça a recommencé à me gratter, et je l’ai refait : j’ai posé mon livre pour regarder une vidéo dans laquelle une jeune fille très maquillée se fait des bigoudis avec des serviettes hygiéniques, ET J’AI AIME CA.

 

Mais même si mon rapport aux tutos est essentiellement pornographique (rhaaaaaah, cette fois où @s_hossine, l’une de mes idoles, s’est appliquée du déo sur le visage ^^!), mon inconscient cherche néanmoins des mentors dont les idées m’inspireraient vraiment…

 

Et c’est là que ça se corse.

 

Car la plupart des tutos cheveux sur lesquels je tombe nécessitent la greffe des mains d’Orlando Pita et au moins deux heures, que j’aimerais consacrer à des choses plus importantes que mes cheveux (des hauls Leroy Merlin, par exemple). Ou alors, ils sont vraiment trop simples (10 minutes de gloussements et de battements de cils pour m’expliquer comment faire une queue de cheval ?!? #foutage).

 

J’ai quand même trouvé ces 4 tutoteuses dont le minaudage est à peu près supportable, et les idées coiffure, stylées et faciles à reproduire, même avec des moufles et sans miroir. Attention : elles sont toutes américaines (I don’t do French tutos, sorry only French speakers !).

 

10 idées faciles avec un bandana :

 

 

5 idées coiffures pour les vraiment très nulles :

(attention, celle-ci est quand même assez pénible, et elle a des faux-cils king size.)

 

10 idées coiffure pour les nulles, mais quand même moins nulles :

 

 

8 idées pour les un peu plus douées

Vintageena, c’est ma préférée : elle minaude un peu mais je la trouve vraiment jolie, vraiment stylée, et moins fake que d’autres. Et ses tutos tresses ont l’air relativement jouables, même si pour l’instant, je ne maîtrise pas la mèche tressée sur le front…

 

 

A quand ma chaîne Youtube ? Heu… Quand j’arriverai à plier les doigts sans attraper un point de côté ?

 

Et vous les amours, vous avez une passion coupable pour les tutos Youtube ? Et des tutoteuses inspirées et inspirantes à me recommander ? Même des françaises, hein, je suis pas raciste…

 

Du love,

Fiona

Partagez ce post !
Email to someoneShare on FacebookTweet about this on TwitterPin on Pinterest

4 A votre avis ?

    * mentions obligatoires. Votre adresse mail ne sera pas publiée.

  1. Béné - Il y a 12 mois

    C’est quand même intéressant de voir ce que les Américaines entendent par « short hair ». Donc en gros moi je suis à peu près chauve, selon leurs critères.

    • Fiona - Il y a 11 mois

      @Béné : j’avoue, en-dessous de 30cm de cheveux, tu n’existes pas capillairement pour les américaines.

  2. MissERichard - Il y a 12 mois

    Ton article me rassure un peu car je développe un attachement pour EnjoyPhoenix depuis plusieurs semaines. Et je ne suis pas sûre de savoir jusqu’où je peux l’assumer 🙂

    J’ai fait un billet sur le développement des chaines YouTube vs. la TV fin 2015, pour l’occaz j’ai demandé autour de moi qui regardait quoi. Entre ceux méga connus comme Cyprien ou Norman (et donc EnjoyPhoenix) ou d’autres plus décalés (comme joueur du grenier, la castor, professeur feuillage, parlons peu parlons cul ou, plus récent, copain du web), jusqu’au web series (meufisme par ex.) j’ai essayé de brosser large. J’ai maté pas mal de vidéos pour me faire une opinion (aaaaaah l’investigation) jusqu’à commencer à suivre, régulièrement, Enjoyphoenix et surtout… sa chaîne de vlog… Jusqu’à Snapchat récemment…

    Je crois que la nana me touche en fait. Elle sait très bien ce qu’elle fait, c’est certain, mais elle garde une telle fraicheur dans ses montages de vlogs pas terribles avec la cam’ qui bouge et autres ratés. Elle s’adresse à des gens qui, en juin, passaient « le bac ou le brevet ». Je sais pas…
    Je crois que j’aurais adoré être une ado en ce moment, toutes ces chaînes, ces vlogs, ces ‘stars », ça aurait cartonné sur moi c’est une évidence. Même si je pose aujourd’hui un regard de grande sur tout ça, c’est fascinant (et hyper relaxant) de mater des hauls et autre blablatages de ces gens auxquels (je crois) on finit par s’attacher.
    à bien y réfléchir, c’est sûrement mieux pour moi que je ne sois pas ado et complètement influençable aujourd’hui. ce que je suis déjà l’est sûrement bien assez ! 🙂

    xxx

    • Fiona - Il y a 12 mois

      @MissERichard : MERCI pour ce commentaire, ‘reusement qu’y en a qui se sortent les doigts du pot de monoï pour m’écrire des cartes postales, MMMMMMMH ?!? Tu as raison : c’est à la fois fascinant et relaxant de regarder Enjoy Phoenix et sa bouille de Petit Poney faire « heeeeeu » et agiter les papattes devant sa caméra qui tremble… Un peu comme de regarder quelqu’un dessiner (ça me donne des petits frissons d’extase)… En fait, Enjoy Phoenix, c’est un peu la nouvelle Loana, sans piscine mais avec des sourcils mieux épilés.
      Sur cette observation d’une rare finesse, je vais faire ma valise, je reviens. <3

Ca pourrait vous plaire...

Copyright 2015 Fiona Schmidt / Tous droits réservés / Design par Gaya et Paul Orzoni