WTFashion

Métaphysique du paillasson

En ce moment même, si vous étiez une petite souris voyeuse, vous me verriez habillée comme un contrôleur de train en civil, penchée sur mon ordinateur, le « Guide de l’Utilisateur de Ton Blog (=Toi) » entre les dents, les sourcils se serrant la main à force de concentration.

Je lance ce blog dans deux jours, depuis deux semaines, toutes mes phrases commencent par https, même quand je m’adresse au barman, et je viens de passer deux heures treize à mater des paillassons sur internet.

Ce paillasson porn est lié à un traumatisme d’enfance. Quand j’étais petite, la dame qui me gardait avait un paillasson sur lequel il y avait écrit « maison du bonheur » (heureusement qu’elle m’a rendue). Non content d’être laid, ce paillasson était mythomane : la maison de cette dame sentait hélas davantage la soupe froide et l’amertume que le bonheur.

C’est hyper important, un paillasson, c’est le préliminaire de chez toi, le teasing de ton intérieur, la première impression d’un mec (ou disons, d’un facteur) ! J’ai connu un Monsieur pourtant appétissant qui avait un tapis marqué « Bienvenue les loulous ! » avec un dessin du neveu de Donald dessus.

Eh bien, je l’ai déconnu immédiatement.

A huit ans, je me suis jurée donc jurée d’avoir un paillasson d’exception, qui refléterait l’être multiplexe que je serai sans aucun doute. (Un être multiplexe, c’est un être complexe, mais dans une version pas chiante) (on ne peut pas tout prévoir, quand on a huit ans).

Depuis, je cherche.

2026373334PAV16700 80708153PAV22954

10733994PAV23806

 

Trop flippants…

1508369076PAV23828

Trop abscons

J’ai eu un paillasson imprimé tigre pas complètement satisfaisant, même s’il évoquait mon côté guerrier hyper paresseux, et de toute façon, le chat du voisin a pissé dessus, si bien que tous les chats du quartier se frottaient dessus en miaulant, comme si j’étais une version féline de Dodo la Saumure.

2005763336PAV23785

Trop hipster (NB : c’est le drapeau de l’armée Suisse)

trop étudiant en art qui triple sa première année (à 43 ans)

trop étudiant en art qui triple sa première année (à 43 ans)

J’adore ceux-là, mais ne vont-ils pas trop refléter mes côtés snob (Yeah, even my doormat is bilingual !), et mon côté cynique ?

1510914_10152192604498673_1222762138_n1962754_10152180737518673_449547544_n1939439_10152172101878673_732716234_nLeave-Coir-Outdoor-Door-Mat-P15352651

 

 

 

J’aime bien celui-ci, mais je mets toujours mon doigt devant l’objectif…

 

1635245374PAV23801

 

… Ou celui-ci, mais je suis au régime un jour sur deux…

1834128204PAV24816

Alors celui-ci ?

felpudopesa_high

Celui-ci est pas mal, en plus je suis allée à Las Vegas pour mon anniversaire, et j’ai une robe bustier à paillettes vert pomme…

Capture d’écran 2014-05-02 à 5.32.40 PM

 

 

 

Je vous embrasse bien cordialement,

F

Partagez ce post !
Email to someoneShare on FacebookTweet about this on TwitterPin on Pinterest

3 A votre avis ?

    * mentions obligatoires. Votre adresse mail ne sera pas publiée.

  1. Fiona Schmidt - Il y a 4 années

    @Maeva : avec plaisir 😉
    @prettyscoundrel : ça fait longteeeeeeeeemps, tu n’as pas changé ! J’adore ce paillasson. En effet, ça sent le gars dont les animaux décédés servent de pantoufles, ou d’abat-jour…

  2. Maeva - Il y a 4 années

    Tu me fais trop rire Fiona ! Merci ! Exactly what I needed !

  3. prettyscoundrel - Il y a 4 années

    Mon préféré c’est celui-là : http://www.oxygenes.com/images/paillasson-grenouille.jpg
    Parce qu’il pue le psychopathe taxidermiste qui va te séquestrer dans sa cave à plein nez.

Ca pourrait vous plaire...

Copyright 2015 Fiona Schmidt / Tous droits réservés / Design par Gaya et Paul Orzoni