Miam !, WTFashion

7 must-have à shopper chez Romwe

Depuis qu’une copine amatrice de licornes m’a recommandé ce site, mon Monsieur doit tous les soirs décoller mes doigts du clavier avec un cric, et menacer d’avaler ma carte bleue.

Connaissez-vous Romwe, la caverne d’Ali Baba pour princesses cagoles ? Ce pays merveilleux a été fondé par April Xie et David Lee, deux jeunes Chinois fous de mode, qui ouvrent leur vintage shop le 24 décembre 2009 (ça s’invente pas…). Au début simples revendeurs, ils créent aujourd’hui leurs propres designs, inspirés uniquement par le street-style, qu’ils disent – certaines pièces semblent quand même tombées des podiums.

N’empêche, le choix est immense, il y a des nouveautés tous les jours, la qualité est équivalente à Zara ou H&M, et comme sur ASOS, tu es sûre de pécho des trésors de guerre pour le prix d’un Nuts (contrefait).

Que mon Monsieur fasse donc gaffe à son plexus solaire (« Recrache ! Mais recrache ! »), car je viens de flairer ça :

NCSHC0267

Christophe Colomb découvrant l’Amérique n’a pas été aussi ému que moi (« Un bout de caillou recouvert d’indiens en tutu, et pas un Pizza Hut avant 500 ans : super, l’Amérique ! »).

Xo

F.

Partagez ce post !
Email to someoneShare on FacebookTweet about this on TwitterPin on Pinterest

A votre avis ?

    * mentions obligatoires. Votre adresse mail ne sera pas publiée.

Ca pourrait vous plaire...

671771_main

Miam !

Un t-shirt pour les jours sans

– « Comment ça va ? » – « Oh, t’sé pas lire ?!? » Et en plus, il est beau comme l’arc-en-ciel sur le point de se lever entre nos deux oreilles.

Encore !

image1xxl-3

Miam !

Des baskets disco

Oui, je suis très baskets en ce moment. L’été, je ne fais aucun effort des pieds. Fuck les talons, free the feet, et remettez-moi des sequins,…

Encore !

5630001001_2_3_1

Miam !

Des baskets pointues

Kendall Jenner en a, Lily Allen en a, Miu Miu en fait, donc évidemment, j’en veux. Et si ça se trouve, à la fin de la semaine, je trouve même ça…

Encore !
Copyright 2015 Fiona Schmidt / Tous droits réservés / Design par Gaya et Paul Orzoni