Non classé

Gagnez deux sweatshirts Yiddish Mamma : un pour Monsieur, un pour Madame

Agneaux, Agneaudes, hier je vous parlais de mon coup de coeur pour la marque de Camille Brami : Yiddish Mamma. « Yiddish » comme le geffilte fish, Enrico Maccias et le film « Let my people go ! » (voyez-le. VOYEZ-LE !), et « Mamma » comme les Italiennes en tablier et rouge à lèvres carmin, qui parlent fort et accrochent le linge aux fenêtres.

Yiddish Mamma pour qu’on rigole des clichés dans lesquels on aime barboter. Yiddish Mamma, c’est bon pour les yiddish, les mammas, les yiddish mammas, et les ni l’un ni l’autre, qui peuvent jouer aussi, évidemment, manquerait plus que ça !

Pour la fête du poisson et de la blague, tentez de gagner l’un ou l’autre de ces chouettes sweats (ne prononcez pas cette phrase à voix haute sans la surveillance d’un adulte).

 

11119198_10153049493033673_1475434441_n

 

 

« Chepselleh » pour les filles…

FullSizeRender-3

11072810_10153049493058673_1831816372_n

 

« Super Mensch » (le cousin de la rue des rosiers de Superman) pour les garçons…

11079796_10153049492988673_428898031_n

11023009_10153049493038673_1413717901_n

 

 

Canons !

Je sais… Les sweats sont pas mal non plus.

Pour winner, racontez-moi votre côté yiddish dans les commentaires, en précisant votre taille (S, M ou L), la couleur du sweat (noir, bleu marine comme moi, gris chiné ou bordeaux comme Mathieu), et la couleur de l’inscription (noir, doré comme moi, gris clair comme Mathieu ou blanc).

Si vous n’avez pas compris la phrase précédente, relisez-là lentement en bougeant les lèvres, et allez donc voir ici.

Résultat le 4 avril, pour Pessah !

(Car on fête tout sur ce blog : Noël, l’Aïd, Pessah, la Chandeleur… Si ça se mange, ça se fête : voilà ma religion).

Bisous les chéris !

F.

 

Partagez ce post !
Email to someoneShare on FacebookTweet about this on TwitterPin on Pinterest

49 A votre avis ?

    * mentions obligatoires. Votre adresse mail ne sera pas publiée.

  1. admin - Il y a 2 années

    QUI C’EST QU’A GAGNE les sweatshirts Yiddish Mamma ???

    C’est Judith et Max ! Mazeltov les chatons !!!

    Une fois encore, ç’a été dur de vous départager, tant il y avait de la drôlerie et de la poésie dans toutes vos réponses (beaucoup de calories, aussi). Mais je ris encore du commentaire de Judith, et Max est hypocondriaque, et je ne sais pas résister aux hommes hypocondriaques : bravo à vous, et envoyez-moi vite vos coordonnées postales à fionaschmidt@me.com.

    Merci à toutes les Chepsellettes et aux Super Mensches d’avoir participé à ce concours avec un super bel esprit, qui fait beaucoup de bien par les sales temps qui courent.

    Je vous kiffe sévère.

    Joyeux week-end de Pâques, de Pessah et de Férié
    <3<3<3

  2. Rébecca - Il y a 2 années

    Ma Yiddishitude : je suis Yiddish, je suis mamma et on se transmet de mère en fils la plus jolie des berceuses yiddish Donna Donna.
    Avec le sweat ça sera parfait pour endormir mon yiddish beybi : du bleu taille S écriture doré et pour son papa du rouge taille M écriture grise.
    Hag Sameah !

  3. Marianne L. - Il y a 2 années

    Coucou Fiona, alors mon plus gros coté yiddish:

    je suis en terminale mais je continue d’amener mes petits gouters en cours pour pouvoir les déguster à la récré :3
    (comme on dit il y a pas d »âge pour goûter !!)

    bien sur je re-goûte quand je rentre chez moi malgré qu’il soit déjà 18h et que je mange à 19h 😉

    je fais du S, le sweat bordeau ou le noir me convienne parfaitement et pour l’inscription de couleur blanche si c’est le sweat bordeau mais doré si cest le noir

    bonne soirée

    • admin - Il y a 2 années

      @Marianne L. : mais coeur avec les doigts maximal !!!!

  4. Emy - Il y a 2 années

    Petite blague pour commencer.
    Un frère et une soeur décident de jouer au papa et à la maman.
    La fille: Mais comment on fait le papa et la maman??
    Le garçon: D abord on se dit des mots d amour.
    La fille: Et après?
    Le garçon: Après , on va dans la chambre.
    La fille: Et après?
    Le garçon: Après, on se déshabille.
    La fille: Et après?
    Le garçon: Après?… On parle yiddish.

    J ai des origines yiddish, je ne suis pas maman, mais je suis fan de la comédie musicale « un violon sur le toit », je rêve que barbta streisand chante à mon mariage, et je fais du tchoulent à mon chéri marocain un vendredi par mois. Le « super mensh » il le mérite grave , il l est vmt, en taille M et rouge. Et le mien en bleu , M aussi.

    • admin - Il y a 2 années

      Emy : AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHA, culte !!! « Un violon sur le toit », c’est vrai, je l’avais oubliée, dans mon côté yiddish ! Ca, et la BD « Le chat du rabbin » : passion.

  5. Saloméposay - Il y a 2 années

    @admin J’ai des enfants oui, dans ma game boy, ils ont quatre pattes et font des attaques éclairs de temps en temps..

  6. saphïa ichou - Il y a 2 années

    C dans une maison a Chelles dans le 77 tu viens? Lol

  7. kindele - Il y a 2 années

    Mon côté ashké, surement mon nom mais aussi mes grands parents qui parlent un mot sur deux en yiddish ! Donc coté vocabulaire, on peut pas faire plus calé :p
    taille : M
    couleur du sweat : gris chiné
    couleur de l’inscription: noir
    Voy, je retourne à mes fourneaux pour préparer un bon Laker !

    • admin - Il y a 2 années

      @Kindele : c’est quoi un laker, ça a l’air bon ?!? #estomacsurpattes

  8. Liberman Rebecca - Il y a 2 années

    Ma Yiddischitude : j’ai été bercé par Donna Donna et je berce mon fils Aaron avec cette même chanson aujourd’hui que j’adore.
    Pour le sweat le bleu en S écriture doré parfait pour moi
    et le rouge écriture gris en taille M parfait pour mon sef de mari

    • admin - Il y a 2 années

      @Rebecca Liberman : et tu chantes juste 😉 ? Les rares fois où ma mère a ouvert la bouche pour me chanter une berceuse, je me mettais à pleurer. Rapidement (et sagement), elle est donc passée aux contes.

  9. Camille - Il y a 2 années

    Salut Fiona,

    Mon côté yiddish :

    quand j’entends des collègues parler d’une recette trouvée sur internet qu’ils prononcent « crêpes-leches » des raviolis farcis cuits dans du bouillon, que je leurs dis bande de meshouguene, on dit prononce KREPLECH !

    ou quand je cherche quelqu’un de ma famille qui ne répond pas au téléphone et que je vais jusqu’à appeler le coiffeur de ma mère savoir si à toute hasard elle ne serait pas au salon et qu’elle me rappelle 5mn plus tard « non non je faisais une sieste »

    Pour les sweat j’adore toute la collection, n’importe lesquels du moment que les deux sont en L (oui mon frère et moi, on voulait pas que notre mère et grand-mère tombent malades quand on ne mangeait pas, on le porte aujourd’hui sur notre carrure !)

    • admin - Il y a 2 années

      @Camille : Ca a l’air bon les kreplech… (moi aussi, je suis hyper yiddish de l’appel téléphonique au SAMU quand ma mère ou mes potes ne répondent pas dans la minute à un texto)

  10. Judith - Il y a 2 années

    Alors small, marine, doré pour le sweat — et pour le côté yiddish, je précise que ce n’est pas moi qui écris ce commentaire mais mon fils (le docteur, celui qui aura 6 mois dans 15 jours).

    • admin - Il y a 2 années

      @Judith : AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHA !!!

  11. Ibghi Johanna - Il y a 2 années

    Hello Hello!!!

    Mon côté Yiddish c’est… mon Mec!

    Un type vaguement blond aux yeux bleus qui a un nom imprononcable qui fini par ITCH!

    Alors lui question Yiddish, c’est un pur de pur! Got shabbess, Mazel Tof,…

    Moi en tant que Sepharade il me tolère parce que je ne suis pas (trop) orientale et que je ne parle pas (trop) avec les mains et que je ne lui cuisine pas (trop) de plats orientaux ;))

    Nous faisons tous les deux du M (on peut même s’échanger les fringues :p) et pour la couleur: bleu et doré: tout comme toi 😀

    Bisoussss

    • admin - Il y a 2 années

      @Johanna : Trop chou (farci) ! <3<3<3

  12. Max - Il y a 2 années

    Mon côté yiddish ?
    Humm…
    en tant qu’hypocondriaque extraverti, s’être résolu à la vie de célibat après avoir appelé les pompier quand ma dernière copine en date m’avais fait un suçon trop près de la carotide. (on ne rigole pas avec ces choses là)
    mais continuer à manger les mêmes plats de pessah chaque année, tout en sachant qu’on aura quand même mal au ventre le lendemain.

    Pour le sweat : super mensch S en blanc sur noir !

    Bonne journée !

    • admin - Il y a 2 années

      @Max : tu plaisantes. Tu plaisantes ?!? (Amour, c’est toi qui te planques derrière un pseudo ou quoi ??? (Quoique, sweat-shirt en S : LOL)

  13. Del - Il y a 2 années

    Fiona,
    On peut encore jouer ?
    J’avais oublié Andora avant que tu ne la mentionnes dans ton dernier article .. ca ne passe plus cette série … dommage … ding-a ding ..

    coté yiddish .. enfiler une tenue de glande dés que je rentre à la maison (oui il est loin le temps ou chérichéri ne me voyait jamais en polaire legging grosse chaussette, pied qui puent ..)

    Bonne journée!!!

  14. Lebzez - Il y a 2 années

    Salut Fiona !

    Difficile de se trouver un côté yiddish quand on est une vraie sépharade comme moi, mais je dois avouer que j’ai un faible pour la matza balls soup ! Et rien que ca ( apprécier la nourriture ashkénaze j’entends ) c’est un ÉNORME Yiddish point !

    Sinon pour le pull, un L gris avec inscription blanche ca devrait être pas mal 🙂
    Pessah Sameah !

    • admin - Il y a 2 années

      @Lebzez : j’avoue, c’est hyper oecuménique comme attitude. Un peu comme moi qui suis à moitié British côté mummy, et qui ne jure que par les fromages irlandais. Enfin, genre.

  15. Lilith - Il y a 2 années

    je suis yiddish je suis mama, je cours dans la rue aps mes nenettes, du vomis sur l épaule et les cheveux collés au visage! Je ris de tout avec elles, je prends tout mon temps pour elles du coup j ai bien besoin d un sweat propre qui claque pour retrouver un peu de dignité et que pour que je puisse le salir à nouveau en faisant du toboggan sous la pluie au parc! Merciiiiii pour cette super initiative!

    • admin - Il y a 2 années

      @Lilith : en plus que les sweat-shirts Yiddish Mamma sont vomiproof. EVIDEMMENT.

  16. Marie - Il y a 2 années

    ah, comment t’expliquer? Tu vois Marthe Villalonga dans un éléphant ça trompe énormément? Et bien, c’est une petite joueuse à côté de moi! Et histoire de corser le jeu, je suis mère de 2 garçons les plus beaux du monde. Ok ok Marthe est pied noir dans ce film mais bon, on peut se faire une idée de mon comportement de mère-anxio-abusive- de-que-tu-es-beau-mon-fils-fois-deux! Sans compter ces quantités astronomiques de cornichons aigres doux qui transitent par la maison!!! J’adorerai le sweat en M en bleu marine écriture dorée (pareil que toi, j’adore avec la jupe de sirène) et pour amoureux, Matthieu aussi, un joli sweat bordeaux avec inscription en noir! Des bisous qui claquent.

    • admin - Il y a 2 années

      @Marie : mmmmh, les cornichons aigre-doux… Quand j’allais fêter Shabbat chez une copine juive, sa maman me mettait un énorme bocal dans mon assiette, rien que pour moi, que je vidangeais dans la soirée (slurp).

  17. TAYET Aurélie - Il y a 2 années

    TAILLE M !!! Et L pour Monsieur !!!
    Je suis un boulet…

  18. TAYET Aurélie - Il y a 2 années

    Et le sweet je le veux comme toi en bleu marine écriture dorée !!!
    Et pour monsieur en gris écriture bordeaux.
    Comment ça on gagne pas les 2 d’un coup ???

  19. TAYET Aurélie - Il y a 2 années

    Très belle initiative de célébrer Pessah !!

    Lorsque j’étais petite fille sur les plages de la Grande Motte, il y avait des vendeurs qui criaient « Chichi !!! Beignets ! Au sucre, à la confiture, au chocolaaaaat ! »

    Et ma grand mère est partie d’un fou rire !!! J’ai attendu qu’elle se calme pour qu’elle m’explique enfin que « tchi tchi » en yiddish veut dire les nénés !!!

    Ma chère grand mère m’a également confié que OLA, une marque pour je ne sais plus trop quoi qui faisait sa pub à la télé israélienne, était à son époque, une marque de préservatif !!!

    Sacrée mamie 😉

    Kisskutchen !!!

    • admin - Il y a 2 années

      @Aurélie : mais J’ADORE cette anecdote !!! Moi, ma grand-mère (100% anglaise) m’appelait Anthony (le prénom de mon cousin) et ne m’emmenait jamais à la plage (alors qu’elle habite à Cannes…) parce que « c’est mauvais genwe, Anthony, I mean, Fiowna, lis Chawles Dickens plutôt. Il était une petite peu pédophile, mais c’était une bonne écwivain » (anecdote réalisée sans trucage).

  20. Lardet Jessica - Il y a 2 années

    Coucou, Fiona !
    Alors, mon côté yiddish ? Huum..
    Je dirais, c’est quand je m’enfile presque tous les soirs deux boites de guimauve au chocolat. Et oui, une au chocolat au lait, et l’autre au chocolat blanc. Comme ça pas jaloux. Puis.. C’est tellement.. Yiddish.. Euh.. Delicieux ! Pour le sweat, je le veux en gris chiné, en XXXXXXXXL… Mais non, mdr. En m, puis pour l’ecriture, euh.. En noire 🙂

    • admin - Il y a 2 années

      @Jessica : Mmmmmmmmmmouais… TOI TU JOUES PAS, t’as déjà eu ton cadeau pas yiddish, mais bien quand même 😉 Tu devrais le recevoir pour Pâques. Envoie-moi un selfie !

  21. saphïa ichou - Il y a 2 années

    Salut Fiona
    Alors mon côté yiddish j’en ai 3….
    1er et celui qui se voit le plus ( il se trouve bien au milieu, au centre, on peut pas le rater) quand je fais connaissance avec des gens on me regarde et on me dit t juive non?
    2eme mon nom de famille qui signifie Jésus en hébreux.
    3eme je suis une mère poule mais je sais de qui je tiens ça de ma propre mere lol.
    4eme je fais des plats en sauce bien gras et bien consistant je t’invite un de ces 4 Fiona ça te dis lol.
    Avec ça je me dis j’ai eu le all inclusive.
    Ah si j’avais oublié comme toute bonne maman yiddish je vais prendre la taille L lol en bleu marine avec écritures grises clairs .
    Voilà bisousss

    • admin - Il y a 2 années

      @Saphia : plats ? Sauce ? BIEN GRAS ?!? Ton adresse, le code, c’est quel étage ?

  22. Marcusmdpo - Il y a 2 années

    Sans hésitation , toutes les années au collège ou ma meilleure amie au moment de pessah se ramenait avec son pain azyme a la recréation du matin et qu’on s’empiffrait comme deux gros goulus.Oui bon … maintenant je fais du L du coup 😉 . Je pense que je vais craquoss pour le gris chiné avec l’inscription blanche. Grosses bises fiona .

    • admin - Il y a 2 années

      @Marcus : Yummy ! Mille kusse

  23. manonfa - Il y a 2 années

    Hello,

    Mon côté Yiddish Mamma : quand je troque mon joli string en dentelle contre une bonne vieille culotte bien confort dès que je pousse la porte de chez moi. Poser sur le rebord de la fenêtre toute chaussure dégageant une odeur prononcée. Dès que je suis aux fourneaux, un palmier trône sur le haut de mon crâne et un torchon est posé sur mon épaule. Ma réserve de pâte est inépuisable. Des sucreries sont cachées dans chacun des recoins de mon appartement. L’étendoir à linge ne désemplit pas, toujours une machine à laver en route.

    Prochaine étape: rouge à lèvre débordant, tablier tâché par de la sauce tomate et fesses bombées .

    Je kiffe le gris chiné avec l’écriture dorée, taille S steuplééééé.

    Bises Fiona

    • admin - Il y a 2 années

      @Manonfa : J’adooooooooooooooooooooooooooooooore !!! T’as plus qu’à crier des trucs confidentiels à ton Monsieur ou à une copine par la fenêtre du 5ème alors que tu es dans la rue, et tu es yiddishissima <3

  24. Miss Drey - Il y a 2 années

    Ooooooooooops j’oublie de vous faire de gros bisous Docteur Fi !!!

  25. Miss Drey - Il y a 2 années

    Coucou ma Fi ♥

    Dis docteur Fi tu crois que je suis une yiddish (mamma) ? Mes symptômes ?
    => aller voir Cendrillon au ciné avec croquette aujourd’hui alors que pour toi la seule princesse que tu aimes c’est elle
    => la regarder avec fierté lorsqu’elle se dépasse
    => lui mettre une couverture en plus de sa couette super chaude
    => lui chauffer sa serviette lorsqu’elle sort du bain
    => cuisiner pour 15 alors que l’on est 3 avec elle
    => faire une reconversion professionnelle pour lui montrer que c’est importante d’etre bien dans ses baskets et que l’on a le droit de faire des erreurs de parcours
    => faire des voix débiles quand chaque soir tu lui racontes des histoires pour l’endormir
    => lui acheter des baskets pailletées de shalalette
    => négocier des shorties plaquarde Monster High plutôt qu’un t-shirt atroce reine des neiges
    => lui dedier un repertoire dans ton i-pod avec ses chansons préférées et chanter a tue-tête dans la voiture pendant 60 bornes Libérée Délivré 5 fois de suite
    => lui cacher une petite lettre secrète dans son sac quand elle part en vacances chez ses grands-parents
    => lui préparer méticuleusement sa valise pour les grandes vacances en blindant la valise quoi un col roulé en plein été n’est pas utile ? On ne sait jamais
    => ranger sa chambre à fond (en profiter pour virer les horribles kdos Mc Do) refaire son lit nickel, remettre ses peluches…quand elle partie en vacances
    => lui broder une girlande avec des personnages sympas son prénom
    => avoir dessiner son premier tattoo qui lui sera dédié
    => écrire un cahier de textes de chansons importantes
    => avoir pleins de boites de souvenirs d’elle pour plutard
    Alors je ne sais pas quel sera votre verdict ? Croyez-vous qu’une therapie soit nécessaire ? Peut-etre qu’un beau sweat noir Chepselleh taille L avec un lettrage doré pourrait amorcer ma guérison ??

    • admin - Il y a 2 années

      @Miss Drey : MIGNONNADE !!! Ca fait de toi une mère reloutissime, donc adorable. Ta Chepselleh a bien de la chance (« Libéré, délivré » ? Connais pas, mais ça m’excite beaucoup : j’adore les chansons poucraves !)

  26. Sophie K - Il y a 2 années

    ערב טוב (Cela voudrait dire bonsoir… Que personne ne doute j’ai demandé à reverso !)

    Yiddish ? J’arrive pas à me concentrer sur autre chose que la mère d’Howard dans Big Bang Theory muahaha
    C’est dans ces moments là que j’aime ma mère telle qu’elle est parce que si elle voulait (-pouvait) elle m’aurait pourrie toute mon adolescence comme la mère d’Howard : me surveiller par webcam, ruiner ma popularité, m’humilier devant mes amis et en rajouter encore une couche.
    Mon côté yiddish c’est ce personnage légèrement maman poule qui me fait terriblement penser à la mienne.

    Le sweat trop stylé Chepselleh qui illuminerait mon minois ? Bleu marine écrit en gris, en taille S.

    Vielen Küßchen <3

    • admin - Il y a 2 années

      @Sophie K : pas vu Big Bang Theory, mais tu me donnes très envie de connaître. J’aurais adoré avoir une mère yiddish, j’aurais trouvé ça très exotique. Moi, j’ai eu une mère British with a très gros twist, qui me servait des chips au Nutella à dîner dans de la porcelaine fine, me disait : « Tiens, t’es là ? » quand je rentrais bourrée à 4h du mat’, et m’engueulait quand elle me croisait la clope au bec à 14 ans, non pas parce que je fumais, mais parce que je fumais DANS LA RUE (« chérie, par pitié, si tu dois fumer, ne fume pas dans la rue, ça fait pute »)

  27. MICHEL GROSJEAN Emilie - Il y a 2 années

    Whaou Fiona merci pour cette belle découverte et j adore ton look…
    Si je gagnais le tee je le porterais avec mon legging argenté en peau de sirène mdr.
    Je joue pour un Sweat en S gris chiné écriture en doré 🙂
    Mon côté Yiddish? je suis fan du film rabbit jacob ptdr :p et j aime me gaver de plaisirs …COUPABLES :p
    Bisous ma belle
    J adore ton blog et tes articles et encore merci

    • admin - Il y a 2 années

      @Emilie : oui, le yiddish va bien avec les sequins 😉 Plein de bises, et mille merci pour les jolis compliments.

  28. Plume - Il y a 2 années

    Coucou !
    J’ai pas forcément de coté « yiddish » mais j’adorerai avoir le pull en M noir et écriture doré 🙂
    Bonne soirée 😀

  29. Saloméposay - Il y a 2 années

    Mon coté Yiddish Mamma, c’est ma relation à mes enfants: je passe mon temps à leur dire qu’ils sont les plus beaux, que je les aime plus que tout, qu’ils sont les meilleurs, qu’ils doivent avoir faim.. Je leur dis ça tellement souvent que ma famille me regarde de travers et dit que ce n’est pas normal, et même un peu malsain, même si je le pense… Le problème, c’est que je n’ai pas d’enfant..
    Le pull, si vous me l’offrez dans votre grande mansuétude, ô Sainte Fiona, je le préfèrerais en noir, taille L (oui parce qu’il n’y a pas que mes enfants que j’engraisse, j’essaie aussi de séduire le mec du kebab du coin avec assiduité), et l’écriture en gris clair. Coeurcoeur, bien à toi, et bravo pour cet humour décapant

    • admin - Il y a 2 années

      @Saloméposay : Gnaheummmh ? J’ai pas tout compris, tu as des enfants, ou juste dans ta tête ? Moi aussi j’ai un enfant : il est noir, il a des moustaches et fait miaou, et je suis obligée de l’emmener chez un vétérinaire spécialisé parce qu’il est surdoué. Et beaucoup trop mignon : il doit être truqué. (Merci pour ce gentil mot, par ailleurs)

Ca pourrait vous plaire...

Copyright 2015 Fiona Schmidt / Tous droits réservés / Design par Gaya et Paul Orzoni