Des hauts et débats

Y en aurait pas marre, de la culture LOL ?

C’était prévisible et pourtant brutal, un peu comme la météo sur la côte basque, ou les impôts en septembre. Ca s’est passé la semaine dernière, juste avant la panne de secteur dans mon hémisphère droit. Juste avant que mon hémisphère gauche se barre en fourches de cheveux.

ceramiqueMa semaine…
(c) Maria Rubincke

Je caniculais peinard boulevard Haussmann, ou, plus exactement, j’aérais l’extérieur et l’intérieur de ma tête au Printemps, friche climatisée de vêtements soldés et resoldés qui me font toujours penser à ces ados empotés ou juste bizarres, toujours choisis en dernier par la première de la classe aux pores aussi serrés que ses shorts (personnellement, j’évitais l’humiliation des cours de sport au lycée en fumant des Royale Menthol derrière les vestiaires avec un autre SPAM humain maquillé comme Olivier de Top Chef).

 

Bref.

 

Ce jour-là au Printemps, j’ai sciemment ignoré les reliquats de la mode de cet été pour aller brouter les nouveautés à l’étage, là où l’air du temps est plus pur. Et c’est là que je suis tombée dessus.

 

Une petite bande de trentenaires, un nano cheptel de trois filles à headbands rigolos, coagulées devant le miroir d’une cabine d’essayage, emballées dans des t-shirts à l’effigie des Minions, portables à bout de bras, capturant leurs grimaces en conserve avec un sérieux d’huissier de justice.

 

J’ai regardé ces statues de la liberté contemporaines, et j’ai reposé le t-shirt LOL que je m’apprêtais moi aussi à essayer, acheter et grammer.

 

Capture d’écran 2015-07-08 à 13.21.38Guillaume, Marion : démerdez-vous sans moi

 

Je crois que je vais pas pouvoir, les Minions, tout compte fait. Rien de personnel : je suis sûre que le film, qui sort aujourd’hui en France, est génial. J’ai juste une énorme LOL gueule de bois, une indigestion de dérision kawaï, une grosse marritude de la marrade permanente derrière laquelle je suis la première à me planquer quand j’ai peur d’être sérieuse.

 

Alors j’avoue : vous dire que moi, qui ai une boule à neige musicale entre les deux oreilles et des neurones en strass rose, je suis lasse de la culture LOL, c’est un peu le camembert qui dit au Munster : « Tu pues ».

 

Le fait est pourtant que.

 

J’en ai marre de m’habiller comme un jouet, alors que je n’ai plus – ou pas encore – l’âge d’être en plastique. J’en ai marre de me saper comme une blague Carambar chère. J’en ai marre de tout prendre à la légère, même mes fringues, comme si la dérision était l’antidote de la réalité. Marre de Bob l’Eponge, Mickey, Ariel la petite sirène, Dora la putain d’exploratrice, Hello Kitty, Snoopy et toute sa bande, Monsieur Madame, Barbie (oui, même Barbie !), Shrek, McDo et maintenant Looney Tunes chez Moschino…,  marre de ces Lexomil-à-porter pour adultes cyniques avant même d’être outés.

 


0000011836353_img_0654Giles Deacon x Minions @Colette
0000011879305_img_8672Havaianas x Minions @Colette0000011877127_img_8270Tatty Devine x Minions0000011845775_img_5540Piers Atkinson x Minions0000011836377_img_0644Giles Deacon x Minions0000011836285_img_0649Giles Deacon x Minions @Colette
Capture d’écran 2015-07-08 à 18.43.28Giles Deacon x Minions @Colette0000011836247_img_0659
0000011830160_img_0237Criminal Damage x Minions @Colette0000011830054_img_0261Criminal Damage x Minions @Colette 0000011829942_img_0215Criminal Damage x Minions @Colette 0000011821458_img_9778SJYP x Minions @Colette0000011818182_img_2293 0000011821670_img_9763 0000011821670_img_9765Steve J & Yoni P x Minions @Selfridges

 

 

J’étais au premier rang lorsque les 24 heures de la LOL ont remplacé l’optimisme. Depuis, j’ai l’impression de vivre Un jour sans fin au pays de Toy Story, alors que je me rêvais en Barbra Streisand dans Nos plus belles années.

 

(Tu me dis, si je parle comme Régine en fin de cubi, hein ?)

 

N’empêche, cette fois, je refuse de me patcher aux Minions pour compenser l’arrêt de mon enfance, qui n’était même pas si insouciante ni innocente que ça.

 

Même si les pompes de Sandra Bullock, la Super Méchante du film, me font sévèrement baver (tant pis, je mâcherai une Always) :

Capture d’écran 2015-07-07 à 22.20.24 img_6544 img_6547Rupert Sanderson x Minions @Colette

 

 

Ouais, eh ben j’irai pas voir Les Minions. A la place, j’irai rerererevoir Mustang, LE film de l’année 2015, l’histoire du passage à l’âge adulte, une parabole de maturité anti-LOL… et souvent très drôle. C’est sublime. Et ça me reposera le second degré.

 

Je vous embrasse fort,

F.

 

PS : Il n’est évidemment pas question de réviser à la baisse le taux de Mercure (cf. la pote de Sailor Moon) contenu dans ce blog : je pique ma crise d’ascétisme, je m’habille en gris cinq minutes, et je reviens, plus glitter que jamais.

 

 

Alerte racolage 

Paul le Webmestre bricole en ce moment un beau blog tout neuf pour la rentrée. Il a d’ores et déjà collé un coeur en bas, à droite, pour que vous me fassiez un câlin avec la papatte, regardez ! Je passe donc parmi vous avec tout le respect que je vous dois pour solliciter un coup de doigt, de pouce ou un clic si vous avez aimé ce post, afin de m’aider à garder mon ego propre et en bonne santé. Merci M’sieurs-dames !

 

Partagez ce post !
Email to someoneShare on FacebookTweet about this on TwitterPin on Pinterest

7 A votre avis ?

    * mentions obligatoires. Votre adresse mail ne sera pas publiée.

  1. Merrygoroundgirl - Il y a 2 années

    J’avoue, avant de voir le film Moi Moche et Méchant (la fille qui a déjà plusieurs années de retard okey, mais j’aime pas suivre les modes quand elles sortent juste), j’en avais marre de tout ce potion Minionesque et jaune.
    Alors oui, ça a commencé quand on m’a proposé de voir les films, j’ai ravalé mon esprit de contradiction en me disant qu’après tout on pouvait toujours changer d’avis. Et puis voilà, ça fait deux semaines que je crois que je suis en train de sombrer, la tentation est toute proche je sens, et quand je vois la collection Criminal Damage x Minions @Colette, je ne peux m’empêcher de voir jaune.
    A quand la perte de contrôle, affaire à suivre ! Je sais, je suis faible.

    • admin - Il y a 2 années

      @Merrygoroundgirl : En fait, je peux pas blairer les Minions car ils me rappellent une collègue blonde à lunettes avec laquelle le wifi passait mal, je crois. Je demanderai confirmation à mon psy quand il rentrera de vacances.

  2. Marizecupcake - Il y a 2 années

    Hum… Les minions j’en peux plus. Mais y a « lol » et LOL (en souligné), je n’ai pas résisté à la collab Undiz X Barbie d’ailleurs…

    • admin - Il y a 2 années

      @Marizecupcake : justement, parlons-en 😉

  3. Superlondoncalling - Il y a 2 années

    Mmmm.. c’est l’Uber trauma de vendredi qui parle…et l’appel sublime des couleurs feutrées sur les nouvelles co d’hiver ne doit pas aider non plus !

    • admin - Il y a 2 années

      Oh toi, SuperappeldeLondres, je t’aime, et puis voilà.

Ca pourrait vous plaire...

Copyright 2015 Fiona Schmidt / Tous droits réservés / Design par Gaya et Paul Orzoni