Tête-à-tête

Joyeuse fête du sommeil, les gars !

Ce matin midi, je luttais contre la gueule de bois post-vacances dans laquelle je barbote depuis une semaine, quand une alerte a anéanti toute baby-velléité de me remettre les doigts dans la trousse : aujourd’hui, c’est la journée du sommeil.

#bingo.

 

giphy-1

 

C’est pourtant avec plaisir que je partage mon insomnie de sieste avec vous, pour causer dodo, pyjama et côté préféré du lit, dans l’auto-interview la plus onaniste des Internets : « In bed with… myself »*

 


IMG_5061

 

* en vrai, j’aurais adoré interviewer quelqu’un de beaucoup plus intéressant que moi, et titrer mon post « In bed with… Benicio Del Toro » (par exemple). Mais comme je me suis auto-syndiquée à mon retour du Sri Lanka, je n’ai pas anticipé l’actualité pour envoyer mes questions à des gens susceptibles d’avoir autre chose à foutre que de répondre en urgence à mes questions tordues. Résultat, vous vous retrouvez au pieu avec le sosie bronzage (et QI) d’une candidate des Marseillais. Sans rancune ?

 

Petite ou grosse dormeuse ?

Grosse dormeuse : j’ai vraiment besoin de huit heures de sommeil, sans quoi je confonds mes consonnes et mes voyelles. Et quand je n’ai pas assez dormi, je suis d’une humeur de jeune militant socialiste devant le ministère du travail.

Mon partenaire de sommeil favori.

Mon Monsieur, bien sûr. En plus il se laisse câliner sans moufter, il ne bouge pas pendant son sommeil et il sent le gâteau chaud quand il dort, c’est irrésistible.

Nuisette ou pyjama ?

Caleçon et t-shirt de Monsieur Schmidt l’hiver, une goutte de Chanel l’été. La vérité, c’est que j’adorerais porter des nuisettes sexy, mais soit je dors dedans et c’est vexant, soit je ne dors pas dedans et ça ne sert à rien. J’adorerais aussi porter des pyjamas d’homme ultra chics à la Marlene Dietrich, mais mon Monsieur a décrété que ça lui faisait penser à son père.

 

 

Couette ou draps à l’ancienne ?

Couette unie, dans des tons naturels, et de préférence en lin lavé ou en voile de coton tout doux (je suis très snob en matière de linge de lit). Et il me faut deux oreillers bien gonflés qui soupirent « ffffffsch » quand j’y pose la tête.

Gauche ou droite ?

A gauche. Monsieur Schmidt et moi nous étions pourtant jurés de ne jamais avoir de côté du lit. Parrrrolé parrrrrolé.

Volets ouverts ou fermés ?

Fermés, et je me retiens de combler les brèches de lumière avec des chaussettes, tellement je préfère dormir dans le noir complet.

Pour ou contre la sieste ?

Pour, évidemment. J’en ferais tous les jours si je pouvais. J’envie d’ailleurs le chat, mon partenaire de sieste préféré.

Un rituel d’endormissement à déclarer ?
Impossible de dormir dans un lit quand il n’est pas fait au cordeau. Me coucher dans un lit qui n’est pas fait, pour moi, c’est Koh Lanta ! Donc tous les soirs, je vérifie que les draps sont bien tirés, la couette bien bordée, les oreillers bien regonflés… et les miettes du côté de Monsieur Schmidt.

Mon endroit préféré pour piquer un somme, à part mon lit.

Les avions, les trains, les voitures, les taxis… J’ai un mal fou à rester éveillé dans un truc qui avance. C’est peut-être pour ça que je n’ai jamais passé mon permis. (En vrai, c’est surtout parce que je suis une feignasse olympique).

La dernière chose que je fais avant d’éteindre la lumière.

Je lis. Même quand je me couche très tard et que des feuilles de menthe flottent dans mes veines, je lis au moins quelques pages. Impossible de m’endormir si je n’ai pas lu un livre de la journée.

 

 

Cinq adresses pour me faire un lit cosy :

Muji. Leur couette en jersey de coton est un must absolu de douceur et de confort. Faut me sortir du lit au cric.

Merci. Leurs draps en lin lavés sont un must de luxe, certes, mais je les achète à -40% pendant les ventes privées, une semaine avant les soldes. Il suffit de s’inscrire à la newsletter pour en bénéficier.


h56200558-a

h56200555-a

 

Anthropologie. Je dévalise le rayon déco quand je vais aux Etats-Unis ou en Angleterre. Le linge de maison et les coussins sont sublimes, et il y a régulièrement des promos sur l’eshop, là encore, il faut s’inscrire à la newsletter pour en être informée.

 

37728573_006_b

31211402_065_b

 

RK Grace. Une marque libanaise de taies d’oreillers imprimées pour les couples. C’est à la fois cute, kitsch, et assez élégant, je trouve. Une super idée cadeau à prix doux.

 

854972785561174388_fe5c1febc116

854976507972419972_f39c2f4231db

871097132038233352_c9efd32c1868Taies d’oreiller en coton imprimé, 28$ la paire

 

Woouf. Les coussins et le pouf cornet de glace ont l’air super cosy…

dollar-coussincornet-pouf

 

Bonne nuit les amours !

F.

Partagez ce post !
Email to someoneShare on FacebookTweet about this on TwitterPin on Pinterest

3 A votre avis ?

    * mentions obligatoires. Votre adresse mail ne sera pas publiée.

  1. bibiche - Il y a 1 année

    sympa l’auto interview ! du coup j’ai envie de me livrer aussi : chez nous c’est linge de lit en lin blanc de chez Linvosges …j’espère qu’avec cette bonne nouvelle (je précise que je n’ai pas non plus le permis ?) tu vas encore mieux dormir ahahahahahahaha !

  2. Pinkplasticupcake - Il y a 1 année

    Tout d’abord, félicitations quant à la réussite de cet exercice journalistique très difficile qu’est l’auto-interview 😉 je me suis bien marrée et ça fait plaisir de te lire à nouveau!
    J’adore ces parures de lit :O
    Les couettes ont l’air tellement moelleuse… quant aux oreillers glaces je suis tentée mais si je ramène un autre coussin chelou je crois qu’il se fait dégager par la fenêtre par monsieur!
    Bises!

    • admin - Il y a 1 année

      Merci cher PPCC <3... C'était pas facile de m'interviewer, car je regardais par la fenêtre en soupirant et en levant les yeux au ciel, je me faisais penser à Vanessa Paradis (car Vanessa, vaut mieux l'avoir en CD qu'en interview, je peux te dire...) (Eh ben oui, j'ai encore des CDs Madame : excuse my vieillerie)

Ca pourrait vous plaire...

Copyright 2015 Fiona Schmidt / Tous droits réservés / Design par Gaya et Paul Orzoni