Il serait dommage d’attraper une crampe au cerveau une veille de week-end prolongé. Voici donc un post Spa, garanti sans mot de plus de deux syllabes, et presque exclusivement visuel : à lire pas loin d’un diffuseur d’huiles essentiels pour maximiser l’effet belle peau.

A mes lectrices intellectuelles -et ces deux-là se reconnaîtront- qui espéraient un post Pléiade, je consens à préciser que le bal du MET s’est tenu hier soir, au MET (d’où le nom, t’sais ?) de New York, sur le thème du vintage, pour honorer Charles James auquel le musée consacre une grande exposition. Qui est Charles James ? Google, c’est pas fait pour les hamsters mes chéries ! Oups, j’ai écrit à voix haute. Charles James est le premier couturier américain, considéré par ses pairs comme un sculpteur d’étoffes. Le producteur de cinéma Harvey Weinstein vient d’annoncer son intention de racheter la marque : affaire à suivre. Ou pas.
Et maintenant, à l’instar d’un prof d’anglais une veille de vacances scolaire, je vous mets le film.

Rita Ora MET

La main surbijoutée et la manucure en dégradé doré de Rita Ora


L'architectural-bling selon Zoe Kravitz

L’architectural-bling selon Zoe Kravitz


Le clutch à 2000 calories de Lily Allen (et la manucure façon tag)

Le clutch à 2000 calories de Lily Allen (et la manucure façon tag)


La manucure assortie à la robe de Beyonce (et le clutch façon papier doré, signé Anya Hindmarch) (et il faudra qu'on se reparle de cette manie qu'ont les stars de se tuner les mains pire que des Clio de province) (quoique j'en parle dans le dernier numéro de Be, en fin limier de la tendance que je suis)

La manucure assortie à la robe de Beyonce (et le clutch façon papier doré, signé Anya Hindmarch) (et il faudra qu’on se reparle de cette manie qu’ont les stars de se tuner les mains pire que des Clio de province) (quoique j’en parle dans le dernier numéro de Be, en fin limier de la tendance que je suis)


la papatte toute nue de Sofia Coppola, à côté de laquelle celles des dames ci-dessus ressemblent à un autel de temple hindou

la papatte toute nue de Sofia Coppola, à côté de laquelle celles des dames ci-dessus ressemblent à un autel de temple hindou


La jolie barrette sur la belle coiffure de la sublime Olivia Munn

La jolie barrette sur la belle coiffure de la sublime Olivia Munn


NYTimes:WWD

La broche ton sur ton épinglé au revers du spencer du Monsieur de Joan Smalas


 
 
 
 
 
 
 
 
Et pendant ce temps-là, un pigeon décédait sur la Kate Upton…
A moins que ce soit une corneille ? Un corbeau ?

A moins que ce soit une corneille ? Un corbeau ?


Tandis que Rita Ora s’échappait d’une d’une séance photo de Gregg Araki, et inventait le mollet-bondage.
… Et la pose "serial killer sosie de Tom Ford"

… Et la pose “serial killer sosie de Tom Ford”