C’est la question que m’a posée ma mère lorsque je suis rentrée, un beau soir de printemps, avec un signe chinois tatoué sur la hanche (ouais bon. Mais j’avais 17 ans. On n’est pas sérieux quand on a 17 ans. On n’est pas trop stylé, non plus).

Ca ne m’a pas empêchée de multiplier les tatouages comme Jésus les pains ou Madonna les bides au cinéma : pour l’instant, j’en ai sept, sans compter le signe chinois que j’ai fait effacer au laser, par respect pour mes collègues de la mode.
“Pour l’instant”, car un nouveau projet me démange l’esprit (mais ne dites rien à Monsieur Schmidt, qui, en l’état, me trouve plus tatouée qu’une carte routière).
Et ces OAP, l’acronyme trendy pour dire “vieux”, me confortent dans l’idée que la beauté des tatouages, fussent-ils imposants, n’ont rien à voir avec l’âge de ceux qui les arborent.
 
vieux-tatoues-19
vieux-tatoues-5
45f02a48a3cede785e3cd434a3eba0eb
44e89ab43697c1dfb79a3721638244cd
7bdaf659df9247047cfd891f43425768
07fd45700483823fc7da998b5afa2e06 vieux-tatoues-10
vieux-tatoues-6
vieux-tatoues-15
vieux-tatoues-23
a2d3e0a7e616e362ffe088aa680455b5
2a4a5412886d22e57b0ff00251632eb4
vieux-tatoues-12
 
Au contraire.
Et je compte sur mes tatouages pour renforcer ce côté bad ass que j’espère ne pas perdre en même temps que mes dents.
 

vieux-tatoues-21Coucou mon prochain tatouage !

 
J’attends votre avis sur la question !
F.