En bonus, mon auto-interview connasse : venez pas dire ensuite que je ne vous gâte jamais.

 

IMG_9472Mon fils, mon héritier, ma descendance… ma muse

 
J’imagine que vous vous êtes tou-te-s rué-e-s à la Fnac comme des méduses sur un mollet allemand pour acheter mon livre paru la semaine dernière ? J’imagine que les rares insoumis qui émettaient quelques réserves quant au titre de l’oeuvre, une version contemporaine de “Bonjour tristesse” mais avec des recettes de cuisine et des blagues ont plié le genou après avoir lu mon manifesto pro-connasse ? J’imagine que ceux-ci sont à présent en train d’organiser la première connasse pride réservée à celles et ceux qui sont un peu fatigués du féministiquement correct ?
 
Merde, qu’est-ce que je vais faire de mes exemplaires gratuits, du coup ?
 
Ah bah, vous les revendrez sur le Bon Coin, ou mieux : vous les offrirez à vos proches et ensemble, nous briserons la dictature des régimes imposés, nous cesserons de nous cacher pour finir le pot de Nutella, nous cuisinerons libres, nous ferons descendre nos Buddha Bowls vegan avec un verre de Beaujolais nouveau ! (pardon… Depuis que j’ai fini la saison 7 de Game of Thrones, j’ai un peu tendance à me prendre pour la Khaleessi des fourneaux – la Khonnassi ?)
 
Pour gagner un exemplaire dédicacé des Recettes d’une connasse, c’est très simple : répondez à cette micro interview de connasse, et croisez les doigts pour que Hannah, ma belle-fille bien aimée qui a mis en page le livre, désigne les dix connasses qu’elle jugera dignes de cette version contemporaine de La Recherche du temps perdu, mais avec du pain (perdu).
 
Je commence :
Mon plat de connasse favori : coquillettes au ketchup allégé, fromage râpé bio, et beurre Bordier.
Ma connasse de fiction préférée : Regina George, the one and only, dans « Lolita malgré moi. » J’aime aussi beaucoup Cersei Lannister dans Game Of Thrones – elle picole autant que moi, et son frère est tellement hot !
Mon héroïnasse : Taylor Swift. Insupportable de miévrerie, s’en prend plein la gueule, en fait un clip culte : meilleure résilience connasse EVER. Et Tom Ford, une tête à claques de génie.
Mon hymne : “You gotta work, bitch”, de Britney.
La dernière phrase de connasse que vous ayez prononcée : « La pizza quatre fromages, vous pouvez en mettre que deux et ajouter des tomates ? Cerise ? »
 
A vous. Je ramasse les copies jeudi.
 
FullSizeRender-2
FullSizeRender-5
IMG_9450 2
IMG_9462
IMG_9460
 
PS : en vrai, j’aurais pu tirer dix noms au sort, mais j’adore quand vous me racontez des trucs sur vous…