Parce qu’on n’a jamais assez de sweats, surtout imprimés… Parce que l’empiècement XXL en sequins de celui-ci assoit clairement notre position d’icône… Parce que sa coupe est parfaite : suffisamment lose pour reprendre du dessert, tout en étant assez ajustée pour rappeler aux hommes de quels chromosomes on se chauffe…

Image-1

Parce que Wanda Herbert, la créatrice de la toute jeune marque NC2, a appelé l’un des sweats de sa collection printemps-été “Fiona”, ce qui situe son niveau d’inspiration au niveau de l’Everest…
Parce que c’est une obsédée des sweat-shirts, d’ailleurs NC2 c’est que ça : des sweat-shirts brodés, à sequins, à perroquets, homards, ou imprimés “Merde”, et que j’aime bien ça, moi, les obsédés…
Parce que ce sweat-là exorcise les lundis…
 

IMG_2036Sweat-shirt NC2, chemise H&M, bermuda en cuir Stouls, escarpins Zara

 
EH BEN, WANDA ET MOI, ON VOUS EN FAIT GAGNER UN !
Pour le winner, likez NC2 sur Facebook, relikez-moi au passage, j’aime bien les câlins digitaux, et dites-moi de qui vous êtes la muse dans les commentaires ci-dessous.
Moi, je suis la muse de Monsieur Schmidt, bien entendu, de mes belles-filles, qui m’écrivent tellement de poèmes que  je ne sais plus où les mettre (les filles : peignez-moi, pour changer ?), et de mon voisin Laurent, le patron de ma cantine parisienne Lemoni, qui me fait un carrot cake  couture, rien que pour moi : sans icing, pas trop sucré, et avec des gros morceaux de carottes.
Je désignerai la gagnante jeudi soir.
Bonne chance les amours !
XoXo
F.IMG_2039