La reine des fugly shoes Teva s’associe avec l’empereur du strass pour une collection capsule à customiser, réalisée avec Erica, du blog Honestly WTF. Voici donc comment je me suis mise au DIY, à hum hum 25 ans humm passés (toussotement gêné).

 

(c) Honestly WTF

 
 
Jusqu’à mon épiphanie devant cette collection Teva x Swarovski, j’étais DIY abstinente – sauf en période de disette sexuelle, quand il faut bien se retrousser les manches, comme le disait feue-ma grand-mère à propos de tout autre chose (enfin, j’espère…)
 
Oh, il m’arrive bien de prendre un Uber DIY en période de pénurie financière (un Vélib’, quoi) ! Mais à l’exception de la cuisine, je sous-traite la plupart de mes activités créatives.
 
Lorsque j’étais enfant, les adultes disaient de moi que j’étais plus intellectuelle que manuelle. La vérité, c’est que je bakchichais mon cousin pour qu’il finisse mon puzzle à peindre, tandis que je me planquais pour lire au fond du jardin de mes grands-parents, à l’abri de ces activités “créatives” que les adultes infligeaient à leurs héritiers dans les années 90 pour qu’ils élèvent leurs esprits malléables au-dessus du Club Dorothée. Ainsi je faisais les devoirs de vacances de mon cousin, lui faisait mes santons en poterie, ou mes herbiers ; son esprit lévitait au-dessus des cyprès, le mien récurait les nappes phréatiques en compagnie des Musclés, Corbier, Ariane et toute la bande, et on passait tous de super vacances.
 
L’autre vérité, c’est que j’aimerais sincèrement être manuelle, rapport à la foule en délire qui organise des raves sauvages sous mon crâne depuis près de 35 ans : la peinture, la poterie ou le bricolage aurait sans doute le même effet sur elle qu’un car de CRS sur une manif à Notre-Dame-des-Landes. De façon plus prosaïque, j’adorerais savoir coudre ou tricoter pour me vêtir à vil prix, et éviter des tête-à-tête embarrassants avec mon banquier (ça fait dix ans que je prétends que Topshop est une association caritative qui compte sur mon soutien financier, je crois qu’il commence à avoir des doutes…). J’adorerais savoir faire des pompons, customiser mes sandales ou broder des conneries sur mes t-shirts, hélas, j’en suis incapable : j’ai deux mains gauches de manchot, et la patience d’un adolescent le jour de son dépucelage.
 

Mais ça, c’était avant…

Avant mon épiphanie devant le kit DIY de Swarovski imaginé par la blogueuse Honestly WTF pour Teva, la marque de sandales à scratches sortie des limbes du trekking pour chausser les pieds les plus hype de la planète. Imaginez, une collab’ qui réunit deux de mes passions terrestres : les souliers contraceptifs et les strass !
 
Et ce week-end, tandis que Monsieur Schmidt et moi reposions nos cerveaux usagés au bord de la mer, le miracle s’est produit : j’ai customisé mes sandales TOUTE SEULE !!! En trois heures, bon. Et après avoir été coachée la semaine dernière par Anne-Laure, du blog Bonjour Darling. Mais n’empêche : j’ai réussi !
 
avant…
 
IMG_7680

 
pendant…

teva411ère étape : décoller le film des décos métalliques thermocollantes, et couper le motif désiré
teva52ème étape : presser le motif sur la sandale avec un fer à lisser thermostat max
teva73ème étape : coudre les strass Swarovski sur les sangles de la sandale

(bon j’avoue : j’ai fini par les coller à la Super Glu, pour éviter d’y passer la Chandeleur, et ça tient nickel, alors que je ne quitte pas mes sandales depuis 4 jours)

 
après…
 
IMG_7689
IMG_7713
IMG_7717
 
Non seulement j’ai réussi, mais j’ai découvert la joie pure de laisser son cerveau flotter au-dessus de sa tête comme un ballon de fête foraine, en lui collant des oeillères sur des tâches minutieuses à réaliser avec les papattes. Un plaisir comparable à celui que je ressens lorsque je fais la cuisine, concentrée uniquement sur mes épices, mes légumes, mes épluchages et mes cuissons, lorsque mon cerveau prend enfin une RTT et va jouer sur l’autoroute.
NB : j’ai conscience que cette révélation sent la connasse urbaine débordée qui découvre que ses dix doigts peuvent lui servir à autre chose qu’à scroller des kilomètres sur Instagram. #sorrynotsorry
 
D’autres inspirations Teva x Swarovski DIY :
 

Capture d’écran 2016-07-17 à 22.33.18@cover_couple
Capture d’écran 2016-07-17 à 22.33.05@wejusttravel
Capture d’écran 2016-07-17 à 22.32.52@akimurata
Capture d’écran 2016-07-17 à 22.32.34@honeynsilk
Capture d’écran 2016-07-17 à 22.32.18@lOvemar

 
 

Pour fêter mon épiphanie DIY, Teva vous offre par mon truchement une paire de sandales à customiser avec des strass Swarovski (merci Teva et mon truchement !).

 
Pour gagner la vôtre, c’est tout simple, même pour celles qui sont en vacances sans wifi à l’intérieur de la tête : il suffit de m’indiquer votre pointure, et de revenir ici jeudi soir pour voir c’est qui qu’a gagné.
 
Un gros hug climatisé,
Fiona