Brashy Couture

Brashy Couture


 

Oui. D’abord parce que si la réponse était non, ce post n’aurait aucun intérêt -déjà que… (Note à celles qui chaussent déjà leurs lunettes : l’intérêt de ce post est visible à l’oeil nu, il suffit de le lire à la lumière du jour, en remuant les lèvres au besoin).

Oui, disais-je, la faute de français est un statement outre-Manche, et même outre-Grande Manche, puisqu’à Londres comme à New York, les filles modées se promènent toutes avec des t-shirts qu’on croirait imprimés depuis le cerveau de Jane Birkin, tant ils sont ils sont 100% Bescherelle free.
 

faute d'orthographe

ASOS


River Island

River Island


faute d'orthographe

Forever 21


Quel est la but de cettes t-shirts ? Transformer sa propriétaire en touriste, bien sûr ! En effet, la plupart des hommes vous confirmeront que la faute de français chez une touriste est plus érotique qu’un décolleté mouillé par un orage d’été (tiens, Régine Desforges s’est réincarnée entre mes deux oreilles). Une touriste qui balbutie un français trébuchant, c’est Marylin Monroe au bras d’Yves Montant, qui pioupioute sur la Croisette : “J’âme le Fwance !” : une Ola dans les braguettes de l’assemblée.
Pull&Bear@Asos

Pull&Bear


Bien.
Maintenant que j’ai perdu mon lectorat catholique de droite : est bien raisonnable de céder à cette tendance lorsqu’on est française et/ou parfaitement francophone ? Non. Pas plus qu’il n’est rationnel d’arborer un t-shirt à slogan en anglais, qu’on serait incapable de traduire sous la torture (Instant bitch : j’ai une collègue qui se promène souvent avec des t-shirts en VO sans sous-titre, alors que je l’ai surprise à répondre : “Yes please” à un Anglais qui lui demandait à quelle heure était son train.)
Mais, après tout, la mode n’est pas raisonnable.
Vous non plus, à ce qu’on m’a dit.
 
PS : moi qui suis pourtant propriétaire d’une mère British, je ferais volontiers un tour là-dedans. Je suis sûre que le fait de porter ce t-shirt me ferait sautiller dans la rue les yeux écarquillés, et la bouche arrondie comme pour boire un Coca à la paille.

 
© Asos, Topshop, Brashy Couture, River Island, Forever 21