Regina, c’est la peste de “Lolita malgré moi”, avec Lindsay Lohan, à l’époque où elle était fraîche sans avoir besoin de passer deux heures la tête dans le congélo, avec la vodka.

Avec aussi Amanda Seyfried, qui avait déjà ce visage de bébé pékinois, dans une version épilée, et Lizzie Caplan, la sublime Virginia de la série “Masters of sex”.
Mon deuxième film de chevet, après “Clueless”.
 
mall-pink-outfits-1
 
Un classique du cinéma, dans lequel la bande de pestes qu’essaie d’intégrer LiLo dit des trucs totalement cultes, comme :
“Le beurre, c’est des glucides ?”
“Est-ce que tu veux qu’on nomme quelqu’un pour beurrer ton muffin ?”
“Ne fais pas l’amour, car tu vas tomber enceinte et mourir.”
“C’est pour ça que ses cheveux sont tellement gonflés : ils sont plein de secrets.”
“Je n’y peux rien si je suis si populaire !”
“Elle m’a demandé comment on épelait : “orange”.”
“Tu sais que je n’ai pas le droit de porter des créoles cette semaine ?”
“Tu sens comme une bébé prostituée.” (ma préférée ^^)
“Mes cuticules craignent.”
“Grool”. Pour “great” + “cool”
 
(Oui, je connais le film par coeur, je veux dire : pas toi ??)
 
karen-prom
 
HIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII, ça me donne tellement envie de le rererererererererererererererererererererererererererererererererererererererevoir !
Mais j’ai du boulot.
Duh.
A la place, je vais donc enfiler ça :
Screen_Shot_2014-09-12_at_11.19.27_1024x1024

Marcel en polyester imprimé, Let’s rage, 49,95$

Xoxo
F.