Les résolutions du nouvel an, c’est facile : à 15 heures le 1er janvier, l’Alka-Seltzer finit de dissoudre les promesses imbibées de rhum qui auraient survécu au naufrage de mon esprit. J’ai une gueule de bois à sculpter un canoë, mais assez de bon sens pour m’interdire de suivre des résolutions dont je ne me souviens plus.

Les résolutions du 31 juillet, c’est plus compliqué, car j’y crois dur comme fesses de Gisele Bundchen.
 
tumblr_n911yrmWUD1qz6f9yo1_1280
 
Cette année encore, je crois sincèrement que…
Je finirais d’écrire le roman que j’ai commencé sous Napoléon Ier
Je lirais les 43 romans que je n’ai pas le temps de lire pendant l’année
Je porterais les robes en mousseline de soie très chics qui se froissent dès que je hausse les sourcils
Je nagerais jusqu’à la rive en face
Ou au moins, jusqu’à la bouée
Je remplacerais les glaces au chocolat par des bâtonnets de concombre
Je ne mangerais que des trucs qui poussent dans la terre
Je prendrais les escaliers
Je mettrais de la crème indice 50
J’écrirais des cartes postales
Je les posterais
Je ferais une techno detox
 
Ou alors, je n’écrirai que la liste des courses, je finirais le Marie-Claire Déco allemand de janvier 2003 trouvé dans la loc, je passerai l’été en short et en tongs, je resterais solidement amarrée à la (toute petite) bouée de mon Monsieur, j’ajouterais une boule de fraise, pour la vitamine C, je ne mangerai que des trucs qui poussent au rayon gras du supermarché, je prendrais les escalators, je mettrais de la graisse à traire dès le deuxième jour pour avoir les marques, et j’achèterais des cartes postales que je retrouverais froissées et tachées de crème solaire au fond de mon sac, à Roissy, et je regarderai le coucher de soleil sur mon Instagram.
 
Allez savoir…
Alain Laboile
Bonnes vacances, les chéris
Xo
F.