Il y a des filles bijoux, des filles lingerie, des filles ceintures, des filles lunettes de soleil, des filles chaussures, des filles sacs à main… Encore plus qu’autre chose, je suis une fille chaussures, bien plus qu’une fille sacs à main.

Ainsi je suis d’une fidélité de religieuse portugaise à mes quelques sacs à main, pour la plupart intemporels, pour ne pas dire classiques : je les traîne depuis des années, et je les porte avec toutes mes tenues les plus baroques. Hormis les quelques pochettes délirantes que j’emplète pour quelques piastres, principalement dans les kiosques à touristes, à Paris ou à l’étranger, j’observe depuis toujours une ascèse de religieuse portugaise en matière de sacs à main.
Et pourtant…
Les sacs JumpFromPaper, la marque des designers coréens Chay Su et Rika Lin qu’on croirait designée par Oui Oui, me feraient presque virer ma fashion cuti.
 
JumpFromPaper-2D-bags-22
JumpFromPaper-2D-bags-25
JumpFromPaper-2D-bags-26
JumpFromPaper-2D-bags-17
JumpFromPaper-2D-bags-14
JumpFromPaper-2D-bags-11
JumpFromPaper-2D-bags-15
JumpFromPaper-2D-bags-8
JumpFromPaper-2D-bags-4
JumpFromPaper-2D-bags-3
JumpFromPaper-2D-bags-13
 
 
A la fois dingues et simplistes, pop et classiques, j’aime l’idée qu’ils réveillent un look normcore jean-t-shirt blanc, sans pour autant éclipser la personne qui les porte.
J’aime particulièrement la besace Boyhood (99$), et le sac bowling Summer Breeze (89$).
Je me tâte donc très fort, pire : je me tripote férocement.
Vous en pensez ?