Est-ce parce que je rêve depuis longtemps de visiter le Pérou, ses sentiers escarpés et ses merveilles à plein de mètres d’altitude ? En tout cas, la mode, qui puise son inspiration directement dans mon cerveau, glamourise la sandale de trecking pile au moment où je pars deux semaines au Pérou.

Comme par hasard !

(Get a life, les mecs, sans déconner…)
Ainsi donc, après la tong brésilienne, la Birckenstock, la claquette d’infirmière (qui rerevient, elle aussi : on en parlera à mon retour), les sandales de curé, re-la Birkenstock et les claquettes de piscine, voici la nouvelle sandale contraceptive de la saison, vue sur tous les podiums : la sandale de sherpa.

539505_in_xlMarnialexander wangAlexander WangbalenciagaBalenciagaCapture d’écran 2015-04-22 à 17.23.23MarniCapture d’écran 2015-04-22 à 17.23.37Marni
marniMarniDrMartensDrMartens
IMG_1510MM6 Martin MargielaIMG_1504Burberry
541377_in_xlFendi

 
Je m’étais jetée sur la version hiver comme un candidat de Koh Lanta sur un bol de riz, et désormais, je ne quitte plus leurs cousines estivales.
 
IMG_2638
IMG_2639

IMG_2640Marc by Marc Jacobs
IMG_2641Coucou les sandales de chasteté !

 
La “sporty sandal”, comme on dit pudiquement chez Burberry, Marc Jacobs et Marni, est donc un hybride de basket et de sandale orthopédique, matinée de lanières à scratch en tissu et/ou en cuir qui maintiennent le pied, et le zizi des garçons hors de notre zone de chalandise. Achetées il y a trois ans chez Surface To Air, les miennes ruminaient dans mon shoesing depuis que mes trois belles-filles et leur père avaient marché dix mètres devant moi, prétendant ne pas me connaître (je te jure, y a des pommes empoisonnées qui se perdent). Elles tiennent enfin leur revanche, RHAHAHAHAHAHA !
 
IMG_3013
 
Peut-on acheter ces sandales même si on habite à Paris, et pas dans une région montagneuse ?
Oui. Depuis que la mode autorise que l’on marche avec ses souliers, les ugly shoes ont envahi le bitume, et plus aucune institution branchée ne vous refoule si vous vous présentez avec des pieds d’altermondialiste.
Avec quoi porter des sandales de randonnée ?
Plutôt pas avec un groupe de touristes allemands et un mouton, mais plutôt avec une robe-chemise largement déboutonnée, une minijupe en jean, un pantalon 7/8ème impeccablement fitté, bref, avec ce que vous porteriez pour un premier rendez-vous, pour casser leur côté premier degré. Et du make-up. Et une coiffure soignée.
Et si je n’ai pas envie d’investir l’équivalent d’une semaine à la montagne pour une paire de tatanes que je n’aurais pas touchée avec un bâton l’année dernière encore ?
Zara fait une paire plus Marni que nature pour quelques piécettes. La version glitter de Sandro est bien. Et les interprétations des enseignes British qu’on adore sont parfaitement dosées.

2665001032_2_5_1Sandales en simili cuir et nylon, Zara, 59,95€

 

Sandro_CH1072E-MULT_V_2Sandales “Activity” en cuir, paillettes et velours, Sandro, 195€
32F14HBLK_2_largeSandales Folly en cuir à brides élastiques, Topshop, 55€42H12HGLD_3_largeSandales en simili cuir Humidity, Topshop, 36€

 

42H26HBLA_4_largeSandales “Hitch” en simili cuir et élastiques, Topshop, 36€
image1xxlSandales “Beverly” en cuir et mesh, DKNY Active, 145€
image006 2Sandales en cuir et gomme, TEVA Originals x Nasty Gal, 100€
image005Sandales TEVA Originals x Nasty Gal, 80€

 
Le Machu Picchu m’appelle mes tourterelles ! Je vous laisse quelques jours en compagnie de Paul le Webmestre, qui révise les niveaux du blog pendant que je péroute.
Je vous embrasse fort fort fort et j’ai hâte de vous retrouver ! En attendant, retrouverez mes cartes postales du Pérou sur Instagram, et sur Facebook.
Love you guyz !
F.