Vous pensiez vraiment que vous pouviez passer l’été sur votre fouta de plage, en bikini, méduses en plastique et kimono ? AHAHAHAHAHAHAHAHAHAH (rire dément). Une fois encore, heureusement que je suis là pour vous updater la summer hype, hein ? (enfin, “summer”…)

 
Naguère, on portait des sweats à messages toute l’année, mais nos fringues fermaient leurs gueules durant la trêve des vendeurs de chouchous (l’équivalent estival de la trêve des confiseurs). Cette année, finie la plage en mode avion ! En 2016, nos couvre-chefs, maillots zé claquettes ont tous quelque chose à dire. Faites comme moi le dimanche midi dans la belle-famille : laissez-les dire, et rayonnez silencieusement (gigot-flageolets en option).
 

La capeline bavarde

 
Capture d’écran 2016-06-30 à 21.44.53
Capture d’écran 2016-06-30 à 21.46.09
Capture d’écran 2016-06-30 à 21.46.25
Capture d’écran 2016-06-30 à 21.45.35
Capture d’écran 2016-06-30 à 21.45.23
Capture d’écran 2016-06-30 à 21.45.09

Capeline en paille brodée, Eugenia Kim, à partir de (attention…) 330€
Capelines en paille imprimée, ASOS, 28,99€ le beige et 28,99€ le noir.

 

La casquette expansive

Jadis appelée “casquette de baseball”, la Dad Cap est à notre scalp ce que le Mom Jean est désormais à nos arrières : un indispensable. Bonus : contrairement à la casquette de rappeur ou “truck cap”, à mi-chemin entre l’auvent et le pare-choc de Hummer, la dad cap ne nous fait pas la tête plus large que les épaules. Un bon point pour le sex appeal, qui a pas mal morflé depuis le passage aux Mom Jeans, et aux fesses en forme de couilles.
 
Capture d’écran 2016-07-01 à 19.29.59
Capture d’écran 2016-07-01 à 19.30.11
Capture d’écran 2016-07-01 à 19.30.23
image1xxl-11

image1xxl-9Casquette Adolescent Clothing, 21,99€

 

TS19H45KBLK_Zoom_M_1 TS19H57KBLK_Zoom_M_1Casquette, Topshop, 16€ chaque

casquette-jojo-bleu

casquette-jojo-noireCasquette Modetrotter, 40€

 
Bien entendu, je me suis jetée sur la casquette “Badass” comme une méduse sur un mollet teuton, hélas, à l’heure où je vous parle, elle est sold out. Je me console donc avec celle-ci :
 
IMG_7275
 

Le bonnet de bain éloquent

 
Comme moi, vous devez attendre un bon gros mois avant de pouvoir enfin vous les mettre en éventail ? Comme moi, vous pouvez quand même simuler la Corse à la piscine municipale avec ce bonnet de bain d’exception qui, je le jure, me donne envie de me remettre au crawl (NB : la natation est le seul sport dans lequel j’excelle, roulage de cigarettes mis à part).

PISTOCHE577-3118_A PISTOCHE577-7066_A PISTOCHE577-4180_ABonnet de bain, Princesse tam tam, 15€

 

Les claquettes volubiles

Vous ne comptiez pas encore porter des tongs ou des méduses cet été ?
Non mais, sérieusement ?
Non mais, SERIEUSEMENT ??
 
[show_shopthepost_widget id=”1735151″]
 

Le t-shirt baratineur

En cas de coup de frais à réchauffer d’urgence… #clindoeilentendu
 

Visuel_2_1024x1024T-shirt “boys, boys, boys”, Blondifox x Balibart, 45€

 

Le maillot loquace

Vous le savez (ou pas, mais vous êtes sur le point de le savoir : alerte spoiler), le maillot une pièce est le nouveau bikini, et plus personne n’oserait acheter un deux-pièces en 2016. Enfin, personne que je connais. Enfin, personne que je fréquente.
J’y consacrerai un post dès que j’aurais trouvé cinq minutes pour cligner des yeux, mais d’ici là, je vous laisse en compagnie de ces sublimités à la coupe et aux vibes 80’s, signées Albertine, la Beach Queen française qui transformerait une mouette en Pamela Anderson, tellement les maillots sont bien coupés.
 

Maillot Albertine x Modetrotter, 80€

 
 
Il va sans dire qu’on porte une seule pièce à la fois, et que le reste de la mise reste sobre : l’idée est de s’exprimer, pas de se saper tellement bruyamment qu’on s’entend plus (#cyrilhanouna).
 
Du love, et de l’envie de savoir ce que vous pensez de tout ça <3
Fiona