Mes petits gars, j’étais partie pour vous faire un exposé en cinq actes du total look denim, comme me l’a demandé Violaine il y a déjà un moment, mais la pluie incessante et Rita Ora m’ont fait changer d’avis.

rita-ora-2015-03-31.nocrop.w840.h1330.2xRita Ora le 31 mars, à l’opening du Flagship store Tommy Hilfigher, à Paris

 
Parlons donc de comment rester au sec sans pour autant ressembler  à un petit stand de kermesse quand IL PLEUT SA MERE.
Jusqu’à présent, je n’avais jamais osé l’imperméable en plastique, non pas par fashion timidité (je crois vous avoir convaincues qu’en matière de mode, mon ouverture d’esprit est abyssale), mais par mauvais souvenir d’un K-Way en plastique transparent qui, lorsque j’avais huit ans, se couvrait de buée dès que je clignais des yeux, si bien qu’après deux tours de toboggan, je ressemblais à une vitrine de Noël miniature. Par ailleurs, ce truc tout raide faisait un bruit d’essuie glace dès que je pliais les coudes, et je le portais le jour où mon amoureux de l’époque m’a froidement quittée pour une gamine à K-Way en nylon, après m’avoir fait remarquer que la table de sa cuisine était habillée comme moi (Stéphane G., si tu me lis : tu sais quoi ? Je t’emmerde).
Or depuis que Miu Miu a mis l’imperméable en plastique au menu des fashion must have, depuis que Wanda Nylon a glamourisé le plastique avec ses collections 100% en peau de Playmobil, depuis que Courrèges a de nouveau le vent (et la pluie) en poupe, la pluie est le nouveau soleil.
Preuve : les créateurs les plus concupiscables s’y sont mis.

S15175_21_modelTrench enduit, Adidas par Stella McCartney
41496010qw_14_r 41496010qw_14_fTrench en plastique, Moschino
521463_fr_xlManteau en coton et plastique, Balenciaga

509233_ou_xl 509233_in_xl
503849778_1_fullfrontManteaux en coton et plastique, Dolce&Gabbana
212209R_trench_marine_F_5
115209_trench_transparent_F_6Courrèges été 2015

Je concupisce sévèrement sur celui-ci, qui me donnerait presque envie de m’expatrier dans le Nord de l’Ecosse, 665 jours de pluie par an :
Rubin Singer

NMT8ZRM_azManteau en coton enduit, Rubin Singer

 
Problème : il coûte l’équivalent d’une maison dans le Nord de l’Ecosse.
 
Deux options : le coin Soldes de l’eshop Wanda Nylon, sur lesquels j’ai repéré ces petites pluipluiteries démentes :


Capture d’écran 2015-04-04 à 11.57.48Manteau en vinyl oversize “Isabelle”, 525€ au lieu de 750€
Capture d’écran 2015-04-04 à 11.58.33Trench en plastique, 545€ au lieu de 780€

 
Sauf que même en soldes, les prix ne sont pas super philanthropiques. Deuxième option : ces impers à la grosse ambiance Couture, nettement plus compatibles avec mon découvert dès le 12 du mois.
 

image3xxl image2xxl-2imperméable en plastique ASOS, 64,64€

image1xxl-4

image3xxl-1Imperméable en plastique avec doublure amovible, ASOS, 68,49€
image1xxlImperméable en plastique, ASOS, 54,79€
image1xxl-5
image2xxl-3Imperméable enduit en coton, ASOS, 61,64€
image1xxl
image2xxlImperméable long en plastique, Noisy May, 65,75€
26E07HGLD_3_large
26E07HGLD_4_largeImperméable en plastique transparent doré, Topshop, 60€
11K04HCLR_3_largeImperméable en plastique transparent, Topshop, 55€
11K07HCLR_3_largeTrench en plastique transparent, Topshop, 76€

Pourvu que la météo ne change pas d’avis !
Kikiss,
F.