La marijuana est-elle l’écran de fumée dans lequel les faiseurs de tendances, qu’elles soient économiques, vestimentaires ou musicales, oublient la rigueur de l’époque ? Le fait est que le fumette-outing est le snobisme de l’été – un peu comme le jardinage, en moins salissant.

A propos de plante verte… C’est Cara Delevingne qui m’a mis la puce à l’oreille, avec son t-shirt signé Eleven Paris, qu’elle arborait pendant ses récentes vacances avec Michelle Williams.
05xmt4-l

Certes, elle n’avait fait que suivre deux bédochardes – pardon : deux weedistas AOC depuis… que je marche debout.
 
article-2234741-1619D070000005DC-558_634x1027
Rihanna wears a FAME t-shirt and carries a hemp plant bag when out and about in NYC

rihanna-blunt-gold-red-lipsRihanna a la main verte

mileycyrusoutfit1
article-2357107-1AAE6591000005DC-576_634x888
article-0-1CBDE3E900000578-752_634x593

Miley Cyrus (ici avec Avril Lavigne) pourrait en remontrer à Snoop Dog

MileyCyrus_sweatshirt

repéré sur celebstoner.com, un site dédié aux stars amoureux de la nature

Il n’en fallait pas plus pour que la fumette cesse d’être un loisir d’adolescent désœuvré ou d’intermittent du spectacle *, et devienne un statement chez les hipsters.

Dans le Colorado, l’un des deux États américains à avoir légalisé le cannabis, le weeding est en plein essort – à tel point que le très sérieux New York Times vient de lui consacrer une enquête. On y apprend qu’outre le bouquet à fumer de la mariée, il est désormais courant d’offrir aux invités des inhalateurs d’herbe, pour les weedeuses en période pré-bikini qui auraient boudé la space pièce montée, mitonnée à partir d’une recette du Robuchon du joint, the cannabis chef.
Un pétard mouillé ?
Pas si l’on en croit les prédicateurs à chemises de bucheron et grosses lunettes de The Cannabist ou Stonerdays.com, et l’avalanche de produits chics qui déferle sur les étals des épiceries fines…
 
cannabis-cooking-oil

Huile d’olive infusée

Weed-Ice-Cream

 

crème glacée
Capture d’écran 2014-07-29 à 20.39.47sucettes

 
… les rayons des parfumeries de luxe…
197055604_product_1

Un parfum entêtant, vendu chez Sephora, Barneys et Liberty London, entre autres

M_GCannabisCandle
 

Bougie Cannabis, vendue par l’apothicaire chic de New York

 
… et les détaillants de mode branchée
Screen_Shot_2014-04-23_at_11.21.52_PM_1024x1024 potleafpin_1024x1024hollyweed_1024x1024
 

Socquettes, broche et robe vendus sur l’eshop de Nylon, le magazine US des teens lancés


image4xxl-1 image4xxl
image1xxl-1

Blaser, bermuda et chaussettes, ASOS

41861.0.zoom
 

Robe Nasty Gal

 
Capture d’écran 2014-07-29 à 16.50.40 Capture d’écran 2014-07-29 à 16.51.24 Capture d’écran 2014-07-29 à 16.52.16

T-shirt, sac à dos et chaussettes vendus chez Urban Outfitters

 
iphone5sn-w800h800z1-51055-enjoy-cannabis394triblk-w800h800z1-8344-look-like-barbie-smoke-like-marley 381whi-w800h800z1-26971-tokey-mouse
 

Coque iPhone et t-shirts, Look Human, cette marque décidément hallucinante dont je parlais tantôt

 
De quoi devenir cannabistérique, non ?
Peuf peuff,
F.


* chers amis du politiquement correct : je ne suis pas raciste contre les intermittents du spectacle, je les adore, d’ailleurs j’ai plein d’amis intermittents du spectacle… qui, en l’occurrence, ne font pas pousser que des géraniums dans leurs bacs à fleur. Mais ce sont les seuls, bien entendu.