Description du projet

Les avantages d’être blanche en France (liste non exhaustive)

  • Je ne suis pas une catégorie porno
  • Quand je frôle quelqu’un par inadvertance, sa main ne se crispe pas par réflexe sur son sac à main
  • Personne n’a jamais touché mes cheveux sans mon autorisation
  • Quand je salue un.e inconnu.e, il/elle sursaute rarement
  • Quand j’aborde quelqu’un dans la rue pour lui demander mon chemin, il/elle ne me répond pas spontanément “non merci”
  • Les vendeur.ses me parlent spontanément en français
  • Les vendeurs me parlent sans articuler chaque syllabe comme si mon neurone risquait de se mettre en grève si on lui communiquait trop d’informations à la fois
  • Les vendeur.ses me parlent
  • Mon nom ne m’a jamais empêchée de trouver un appartement
  • Ni un job
  • Ni une table au restaurant
  • Le vigile ne me suit pas lorsque je fais mes courses
  • Si le portique de sécurité bipe, le vigile me fait signe que je peux y aller
  • Je peux me balader avec un foulard sur la tête
  • Quand je me balade avec un foulard sur la tête, les gens me demandent d’où vient le foulard, pas d’où je viens, moi
  • Personne ne me soupçonne de cuisiner du chien
  • La personne à côté de laquelle je m’assois dans le bus ne change jamais de place
  • On ne me demande jamais d’où je viens, alors que je suis pourtant née à l’étranger
  • Personne n’utilise d’anglicisme pour désigner ma couleur de peau
  • Personne ne me définit par ma couleur de peau. Quand quelqu’un parle de moi, il ne dit pas : “Mais si, tu sais, la white, là…”
  • Personne ne m’a jamais confondue avec la femme de ménage ou la secrétaire alors que je ne suis ni femme de ménage ni secrétaire
  • La couleur de ma peau n’a pas été déterminante dans mon orientation scolaire
  • Gad Elmaleh ne fait pas de sketch sur des gens qui me ressemblent physiquement
  • Je ne suis pas mal à l’aise dans une galerie d’art ou à l’opéra
  • Les douanier.e.s regardent à peine mon passeport
  • Les flics me vouvoient
  • Je n’ai pas besoin de mes papiers d’identité pour aller chercher du pain
  • Lorsque je m’insurge contre le racisme en France, personne ne me dit de rentrer dans mon pays
Ce post a été publié initialement sur mon compte Instagram @thefionaschmidt sur lequel je publie quotidiennement des témoignages de racisme ordinaire au pays des droits de l’homme blanc.

(c) Maria Oswalt via Unsplash