Caillasser des mosquées ou des kebabs au nom d’une loi du talion qui n’a jamais été promulguée par la démocratie, est le ground zero du débat.

Les seules réponses qui vaillent sont l’humour et la bienveillance.
Or si l’on en juge par l’extraordinaire élan de solidarité et de créativité qui agite les réseaux sociaux depuis 36 heures, la France ne manque pas de ressources. Soyons donc fiers de nous, pour une fois.
 
Capture d’écran 2015-01-08 à 15.41.47
FullSizeRender-1
FullSizeRender-2
FullSizeRender-4
FullSizeRender-8
FullSizeRender-7
FullSizeRender-6
FullSizeRender-5
FullSizeRender-9
FullSizeRender-10 FullSizeRender-11
FullSizeRender-12
FullSizeRender-13
FullSizeRender-14
FullSizeRender-15 FullSizeRender-16
FullSizeRender-20
FullSizeRender-19
FullSizeRender-18
FullSizeRender-17
FullSizeRender-21
FullSizeRender-22 FullSizeRender-24
FullSizeRender-25
FullSizeRender-29
FullSizeRender-28
FullSizeRender-27
FullSizeRender-26
FullSizeRender-30
FullSizeRender-31
FullSizeRender-32
FullSizeRender-33
FullSizeRender-35
FullSizeRender-34
 
Si j’avais du talent, j’aurais dessiné un stylo d’honneur tendu face à l’intolérance et à l’obscurantisme. Je dessine comme un bébé lépreux dans le noir, alors je l’ai photographié.
 
IMG_8075
 
Demain, on rigolera à nouveau sur ce blog, parce qu’on ne va pas se laisser emmerder.
 
Je vous embrasse très fort,
Fiona
#jesuischarlie #noussommestouscharlie