Votre cerveau est congelé par le froid, la rentrée, et la frangipane ? Chhhhhttt, ne le réveillez surtout pas ! Joyeuse hibernation mentale.
 
FullSizeRender
 

L’idée de cette semaine de la glande intellectuelle m’est venue tandis que je cherchais quelque chose d’intéressant à dire : rien ne m’est venu. Réfléchir me donne l’impression de démêler le fil de mes écouteurs avec des moufles. Cette semaine, mes cœures, soyons donc cons comme des parapluies troués, et pensons à presque rien.

Aujourd’hui : le carré masculin.
D’Orlando Bloom à Michel Houellebecq en passant par Keanu Reeves ou Bradley Cooper, qui se désape cette semaine en couv’ de W, en ce début 2015, tout le gratin testostéroné semble adopter cette coupe Jacques Dessangle 1982. Est-ce une bonne idée ?
Spoiler spécial flemme : non.

2015-bob-hairstyles-for-men-5Johnny Depp, trop bigoût
2015-bob-hairstyles-for-men-10Keanu Reeves, trop terne
M  HOUELLEBECQMichel Houellebecq, trop vieille dame
hayden-600x450Jared Leto, trop salope
05-bradley-cooper-w-2.w529.h793Bradley Cooper, trop allumeuse
a_3x-horizontalOrlando Bloom, trop Dessange 1982

Maintenant, classe ces carrés du plus laid au moins laid (attention aux crampes de neurones). Je commence :
1/ Jared Leto
2/ Michel Houellebecq
3/ Orlando Bloom, ex-aequo avec Bradley Cooper
4/ Johnny Depp
5/ Keanu Reeves (mais c’est pour “Point Break”)
 
A toi.
Xo
F., comme Fatigue, Flemme, FFfffff…