Les défilés ? Quels défilés ?!? La mode, la vraie, ne se passe plus SUR les podiums mais à côté ! 16 idées à piquer aux gens les plus stylés de New York, Londres, Milan, et Paris.

 

paris-str-rs17-7185Un long manteau très looké ressuscite n’importe quel jean-sweat gris !

 
Résumé au tractopelle de la dernière fashion week, qui s’est achevée avant-hier à Paris : le monde se partage toujours en deux, avec d’un côté, les adeptes de Gemna Gvasalia, le directeur artistique de Vetements et de Balenciaga à l’esthétique soviético-street que perso, j’adore, et de l’autre, les apôtres d’Alessandro Michele, le boss de Gucci qui a de nouveau livré sa partition rococo-seventies dont je commence à me lasser (pourvu qu’Alessandro Michele s’en remette, je m’en voudrais de l’empêcher de dormir). A part ça : après les départs de Hedi Slimane de chez Saint Laurent, Alber Elbaz de chez Lanvin, et Raf Simmons de chez Dior, la modosphère attendait la relève, le couteau entre les dents. Pour le dire en un hashtag, Anthony Vacarello chez Saint Laurent : #sowhat ; Maria Grazia Chiuri chez Dior : #bienmaispeutfairenencoremieux ; Bouchra Jahrar chez Lanvin : #top. Les défilés Balmain et Chanel étaient plus embarassants que jamais, Nicolas Ghesquière chez Louis Vuitton et J.W. Anderson chez Loewe, très inspirés, Sarah Burton chez Alexander McQueen et Phoebe Philo chez Céline, tranquillement surdouées, Isabel Marant et Prada :  comme d’hab’, Riccardo Tisci chez Givenchy : absent. Parmi les très bonnes surprises de la nouvelle génération : Courrèges, Hillier Bartley, Kenzo dont je n’étais pourtant pas fan, et Nina Ricci, joliment pilotée par Guillaume “ex-Carven” Henry. Déjà sur ma wish list de la saison prochaine : l’intégralité des défilés Lemaire, Chloé et Stella McCartney, qui ont fait des vêtements dans lesquels on a envie de vivre, ce qui n’est pas le cas pour tous les créateurs (poke, Comme des Garçons). Voilà. Des questions ? N’hésitez pas, je réponds H24, comme les Urgences, les bons dealers et les McDo de centre-ville.
 
Il se trouve que j’habite pile au milieu du noyau de l’épicentre de la Fachione parisienne, ce qui a ses avantages (la proximité du jardin du Palais Royal, l’abondance des bars à soupe…), et ses inconvients : pendant dix jours que dure la PFW (like in : Paris Fashion Week), je me change cinq fois avant d’oser descendre la poubelle. On se moque souvent des Fashion Weekers qui s’habillent n’importe comment : c’est injuste. Les pauvres… (Plaignez-les, quand vous aurez cinq minutes !) Beaucoup sont extrêmement créatifs, parfois un peu trop, mais ces expérimentations stylistiques hasardeuses me touchent, et m’inspirent souvent. J’ai très envie de piquer à ces influenceurs ces idées-là :
 
La robe-t-shirt, (vue aussi chez Kenzo et House of Holland, signe qu’il y a tendance… Vive l’impression d’être en pyj’ toute la journée ! Perso, je choisirais ce t-shirt oversize imprimé Vilaines de Disney (oui, c’est un t-shirt de pyj’, mais pour en avoir toute une collec’, je peux vous garantir qu’ils tombent pile là où il doivent tomber (à mi-genoux), et que leur encolure est parfaite), que je porterais avec des collants résilles, des godillots, et un maxi gilet d’homme en cachemire, genre celui-ci.
 
13-phil-oh-street-style-nyfw-spring-2017-batch-1
04-phil-oh-street-style-nyfw-spring-2017-day-2
23-street-style-mfw-day-21
pfw-street-style-41-1-nocrop-w840-h1330-2x
 
Et dès que la météo commence à cailler, on passe sans scrupules à la robe-pull ou au sweat XXL-robe, assez parfaits avec des cuissardes et des papattes nues, non ?
 

12-pfw-ss17-street-style-day-23Sweat Vetements
pfw-street-style-05-nocrop-w840-h1330-2xrobe pull Alexander Wang

 
Le lacet en guise de ceinture. Si comme le mien, votre tour de taille excède les 30cm, nouez-en plusieurs pour en faire une mini-corde, hyper pratique pour faire monter un fiancé par la fenêtre si l’on habite chez sa mamie.
 

street-style-london-fashion-week-spring-2017-01Plus je regarde cette dame, plus j’ai très envie d’assortir mon sac à mes souliers, ce qui était un crime de lèse-fashion il y a encore une semaine…

 

mfw-street-style-37-nocrop-w840-h1330-2xOK, c’est peut-être pas un LACET mais un RUBAN, mais c’est très joli aussi

 
Le bracelet de cheville d’hiver. Ou du moins, d’automne, et tant que les températures le permettent.
 
lfw-street-style-18-nocrop-w840-h1330-2x
lfw-street-style-64-nocrop-w840-h1330-2x

street-style-london-fashion-week-spring-2017-03Perfection de ces boots en plexi, y a un peu les mêmes chez Topshop

 
Les baskets transgénérationnelles, j’ai nommé les Converse et les Van’s, et les accommoder à toutes les tenues. Comme quoi, la mode peut se montrer très économe parfois…
 


 
Mixer bandana et bijoux. Autour du cou voire de la cheville (j’ai toujours été très bracelet de cheville. Mon côté cannoise, sans doute.)
 
mfw-street-style-34-nocrop-w840-h1330-2x

street-style-milan-fashion-week-spring-2017-29Oui, c’est la même dame, et j’adore son style (et son sourire)

 
La ceinture sur la peau nue, façon chaîne de taille de hipsters, à condition d’avoir des abdos de Hummer (“265, aïe, 266, aïe, 267”, souffle-t’elle sur son tapis de gym).
 
street-style-milan-fashion-week-beauty-16
 
Pull en mohair + bustier ton sur ton, l’équivalent automnal du désormais institutionnel t-shirt blanc sous slip dress (“robe à fines bretelles”, pour les Bernard Pivotes)
 
london-fashion-week-street-style-beauty-spring-2017-03
 
Les marques ostentatoires, à condition de prendre exemple sur la dame de gauche et ses access’ vintage plutôt que sur mon cousin de province et son ceinturon Diesel à tête d’indien.
 

08-street-style-mfw-day-1On évite de mixer les marques, et on choisit plutôt Vuitton que Guess

 
Le fake LOL, par opposition au fake Barbès ou Vintimille, qui fait plus pitié qu’envie.
 
mfw-street-style-09-nocrop-w840-h1330-2x
london-fashion-week-street-style-beauty-spring-2017-24
 
Les shoes assorties au pantalon, so Vetements SS2017 !
 
pfw-street-style-03-nocrop-w840-h1330-2x
 
Robe longue rouge + jean, le nouveau jean-t-shirt blanc de la modosphère, apparemment.
 


 
Blouse ultra girly + jean taille haute. Classique, mais efficace : le gin tonic de la mode.
 
pfw-street-style-01-nocrop-w840-h1330-2x

14-paris-street-style-spring-2017-phil-oh-day-5Kikou Diane Kruger !

24-street-style-pfw-day-4
19-phil-oh-street-style-london-spring-2017-day-3
 
 
Le mix de carreaux en total look. Monochrome bien sûr. Un petit côté Sherlock Holmes samplé avec Yolande Moreau que franchement, j’aime beaucoup.
 
pfw-street-style-17-1-nocrop-w840-h1330-2x
 
Le foulard-corset : emoji coeur X3 pour ce mix d’imprimés.
 
21-pfw-ss17-street-style-day-23
 
Less is more. Jane Birkin a construit sa carrière sur un t-shirt blanc et un trench : ça fait réfléchir avant d’entrer chez Zara pour génocider son Codévi.
 
pfw-street-style-24-nocrop-w840-h1330-2x
pfw-street-style-44-nocrop-w840-h1330-2x
pfw-street-style-08-nocrop-w840-h1330-2x
pfw-street-style-04-nocrop-w840-h1330-2x
pfw-street-style-30-nocrop-w840-h1330-2x

A suivre : les idées à ne SURTOUT PAS piquer au fashion gotha.
 
Bon week-end les poulettes !
Xo
F.
 
(c) Phil Oh & Nabile Quenum