Ex de chez Dior, Givenchy et Marc Jacobs, Alexandre Mattuissi crée sa propre marque en 2011 : AMI, comme ses initiales, plus la dernière lettre de son patronyme, sans “E”, parce que c’est pour les mecs qui aiment les femmes qui aiment les déshabiller -ne serait-ce que pour leur emprunter leurs fringues, compromis idéal entre la rigueur intello-normcore d’APC et le rock un rien poseur de Surface to Air.

Ca va être compliqué d’emprunter ce sweat imprimé “Premier Baiser” à mon Monsieur, d’abord parce qu’il était déjà très majeur au début des années 90, ensuite parce qu’il est tellement viril qu’il est tatoué de l’intérieur.
 

E15J01.70_055_2 E15J01.70_410_2Sweatshirt en coton “Premier Baiser”, AMI, existe en 3 couleurs, 170€

 
 
Donc je vais me débrouiller seule, comme la dame du défilé :
SS14 AMI PARIS 28/06/2014
 
Je ferai tout pareil qu’elle : la bouche rouge, le sweat rentré dans le chino (ou le jean) boyfriend, mais je grimperai sur des talons, histoire de rappeler à la cantonade quelles toilettes je fréquente.
 
Je péshorais bien le tiche aussi, en prévision de la remontée des températures…

E15J11.72_300_2 E15J11.72_410_2 E15J11.72_650_2T-shirt “Premier Baiser” en coton, AMI, 85€

Et le sweat Cupidon aussi, tiens, pendant que j’ai la CB entre les mains (pas de geste inutile) :

E15J03.70_055_2 E15J03.70_410_2Sweatshirt patch coeur, AMI, 160€, existe en gris et en marine

 
 
 
En attendant la collab’ avec Colette, dont l’arrivée en boutique est prévue pour la mi-février (“Maria ? Un extincteur, pour ma CB !”) :
ami_3
 
PS : Oh, y a un porte-clé, aussi !
OK, j’arrête.
e15a61.89_410_1_1
 
 
C’est lequel, votre préféré, à vous ?